Syndrome de Lown-Ganong-Levine

Définition 

Le syndrome de Lown-Ganong-Levin (LGL) se caractérise par une voie accessoire qui relie l'oreillette au tissu hissien, court-circuitant le noeud auriculo-ventriculaire. À l'électrocardiogramme l'intervalle PR  est court comme dans le syndrome de Wolff-Parkinson-White mais le complexe QRS est normal. Les patients atteints du syndrome de LGL ont le même type d'arythmie que ceux concernés par le syndrome de Wolff-Parkinson-White. Leur traitement médical est identique.
Le syndrome de Lown-Ganong-Levin fait partie, comme le syndrome de Wolff-Parkinson-White, des tachycardies réciproques. Il s'agit de tachycardies paroxystiques régulières qui sont le résultat d'un circuit de réentrée qui utilise une voie accessoire.

Aucun commentaire pour "Syndrome de Lown-Ganong-Levine"

Commentez l'article "Syndrome de Lown-Ganong-Levine"