Syndrome de König

1

Définition 

Le syndrome de König se caractérise par la survenue de crises de douleurs localisées à l'abdomen et dont les épisodes s'intensifient brutalement en quelques minutes.
 

 

Généralités 

Le syndrome de König a été décrit tout d'abord par Cruveilhier en 1852, puis en 1890 par König.

Une de ses caractéristiques majeures est la survenue de douleurs qui s'intensifient en quelques minutes, puis disparaissent avec des gargouillement (borborygmes) et des émissions de gaz.

 

PHYSIOPATHOLOGIE - CAUSES

Le passage du chyme à l'intérieur de l'intestin est insuffisant à cause d'une sténose (rétrécissement du calibre intestinal).

La diminution du calibre intestinal lors du syndrome de König traduit la lutte de l'appareil digestif contre un obstacle.

Au cours de la maladie de Crohn, qui frappe les deux sexes, on observe parfois un syndrome de König lié à une obstruction incomplète appelée sub-occlusion, et se caractérisant par des douleurs survenant sous forme de paroxysme, c'est-à-dire de périodes durant lesquelles les symptômes se manifestent avec plus d'intensité. D'autre part, le patient se plaint de ballonnements et d'hyperpéristaltisme (accélération du transit intestinal) typique de ce syndrome.

 

DIAGNOSTIC

L'examen clinique et la palpation montrent l'apparition de bosses visibles sur l'abdomen, traduisant la présence de contractions intestinales (contractions péristaltiques) sur un segment limité de l'intestin.

Ces contractions intestinales, qui surviennent généralement après un repas, ont tendance à se répéter.

 

 

Aucun commentaire pour "Syndrome de König"

Commentez l'article "Syndrome de König"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.