Stéthoscope

Définition 

Le stéthoscope (classique ou mécanique), est un appareil acoustique utilisé dans le cadre de l'auscultation : l'écoute des bruits émis au sein du corps humain.

Généralités 

Le stéthoscope doppler est une variété de stéthoscope associant les qualités, et les capacités d'un stéthoscope acoustique (habituellement utilisé par le médecin, ou l'infirmière), à celles d'un système doppler de 8 MHz, qui est intégré dans le pavillon du stéthoscope.

Historique 

C'est René Laennec qui, en 1816, invente le stéthoscope.

Il était constitué d'un cône en bois, dont le médecin appliquait le pavillon sur la zone du corps qu'il désirait ausculter (le thorax essentiellement).

Il appuyait ensuite son oreille à l'autre extrémité du stéthoscope, comportant une plaque métallique.

Classification 

On distingue plusieurs variétés de stéthoscopes, qui sont différents selon leur taille, mais aussi selon le nombre de lyres. Le stéthoscope utilisé pour l'enfant, et pour le nourrisson, est différent de celui utilisé pour les adultes.

  • Il existe actuellement un stéthoscope électronique, qui permet d'amplifier les sons, assurant ainsi une meilleure audition, et permettant l'enregistrement sur une bande magnétique des sons qui peuvent être ensuite réentendus, et comparés aux sons précédents, provenant du même malade.
  • Le stéthoscope obstétrical, quant à lui, ressemble relativement à celui du stéthoscope de Laennec, c'est-à-dire au premier stéthoscope fabriqué au monde, à la différence qu'il est le plus souvent constitué en métal. Le stéthoscope obstétrical permet d'écouter le coeur du foetus, à travers la paroi abdominale de la mère. Depuis l'utilisation de l'échographie fœtale, le stéthoscope obstétrical est de moins en employé.
  • Le stéthoscope doppler fonctionne comme un stéthoscope classique, mais optimise l'exploration des artères car il permet de déterminer l'index de pression systolique (pression au moment de l'éjection du sang par le coeur), facilitant ainsi le dépistage d'une atteinte artérielle (artériopathie).

Aucun commentaire pour "Stéthoscope"

Commentez l'article "Stéthoscope"