Prurit anal

Définition 

Un prurit anal (en anglais anal pruritus), est un trouble se traduisant par des démangeaisons, des irritations, ou des brûlures au niveau de l'anus. 

Anatomie 

La zone située autour de l'anus est chaude, humide. On constate qu'une transpiration excessive favorise cette atmosphère délétère. Enfin, un ensemencement microbien massif est constant autour de l'anus, qui est un orifice terminal du tube digestif, permettant la défécation. La fermeture du canal anal se fait grâce à deux types de sphincters :

  • Le sphincter interne, constitué de fibres musculaires circulaires, il est automatique.
  • Le sphincter externe est sous le contrôle de la volonté.

La défécation, qui est l'expulsion des matières fécales, est un acte complexe nécessitant la coordination de ces deux sphincters. L'anus est situé dans une région constituée par le plancher du petit bassin (périnée), où se trouvent également les organes génitaux externes (vulve chez la femme).

Forum : discussions concernant "Prurit anal"

  • Prurit anal, diarrhées et démangeaisons ... problème.... Cela fait a peu prés 3 ans que je traine un prurit anal avec des démangeaisons .... J'ai commencé par consulter mon ...
  • ... moment de stress. Je pense que mes symptomes ressemble à un prurit anal mais je ne sais pas comment le guérir? Pourriez vous me donner des ...
Lancez une discussion sur le forum

2 commentaires pour "Prurit anal"

Portrait de Analpique
J'aime 0

Besoin aide je ne peux plus vivre comme sa ma vie est affecter a 100% je nen dort plus et cela va faire presque 2 ans aider moi piquememt de nuit san arret et de jour ocassioné les medesin ne trouve rien aider moiiii

Portrait de ghuytou
J'aime 0

Plus de 15 ans de démangeaisons et de grattages ultra violants!
Essayé de supprimer pleins de choses en termes d'aliments "déclencheurs": périodes sans thé, café, chocolat, alcool...très dur!
Consultations de spécialistes, tous nuls qui m'ont prescrit des choses qui aggravaient la situation (Eosine par exemple).
Essayé aussi toutes les reco d'ordre hygiénique: bains de siège avec solubactaire après la selle, plus de papier etc..

Mes conclusions: j'admets effectivement qu'en terme d'alimentation il y des choses qui mettent vraiment le feu aux poudres (bière, chocolat...) et qu'en terme d'hygiène, certains petits trucs peuvent améliorer un peu.

Mais jamais je n'ai obtenu autre chose qu'un soulagement passager. Je n'ai jamais passé plus d'1 ou 2 nuit peinard. Mon prurit était ritualisé. J'étais sorti petit à petit des grattages diurnes et fréquents, puis mes grattages nocturnes se sont réduits à une séance en fin de soirée ou juste après le premier sommeil, mais pas moyen d'y couper.

Jusqu'à ce que mon bébé ait des érythème fessiers, le pédiatre me prescrit alors la pommade "Saint Louis". J'essaye, miracle, en quinze jours j'espace de plus en plus les nuits à gratter. en 3 semaine plus rien!! ça fait 4 mois au calme absolu avec apéros et aucune restriction alimentaire. Je ne me considère pas comme guéri car des années de lésions doivent impacter durablement les tissus. Je vais donc continuer la recettes pendant de longs mois: un tartine tous les matins après la douche et c'est tout. La contrainte me fait sourire par rapport à ce que j'ai enduré.
Attention, ça n'ai pas sexy: couleur vase, ça va vous pourrir vos sous vêtement d'un aspect douteux. si vous êtes en chasse ou en lune de miel, c'est moyen, obligé de tout dire à votre "proche entourage".

J'espère que ça marchera pour vous. Attention: je me classe dans la catégorie du prurit essentiel auto entretenu sans cause identifiée.

Commentez l'article "Prurit anal"