Pneumonie à mycoplasme

Définition 

La pneumonie à mycoplasme, est une infection de l’appareil respiratoire proche de celle de la grippe, et dont l’installation est progressive. Elle est due à mycoplasma pneumoniae.

Généralités 

Le mycoplasme est une structure appartenant aux mollicutes (paroi molle), qui se distingue des bactéries classiques par l’absence d’une paroi rigide. Sa taille est d’environ 0,15 à 0,5 micro-micromètres, c’est-à-dire inférieure à celle des plus gros virus.

Le mycoplasme est capable de vivre à l’extérieur des cellules, il est responsable d’une grande variété de pathologies aussi bien chez l’homme que chez les animaux, et les plantes. 

Épidémiologie 

Les infections à mycoplasma pneumoniae peuvent s’observer tout particulièrement chez l’enfant jeune, sans présenter de signes particuliers. Cette forme existe également chez les adultes, présentant des problèmes immunitaires.

La transmission de mycoplasma pneumoniae semble se faire par l’intermédiaire des gouttelettes issues de sécrétions de l’appareil respiratoire. Le passage est favorisé par un contact étroit (famille, école, institution).

La maladie touche particulièrement les enfants scolarisés, les adolescents, et les jeunes adultes. Sa période d’incubation (période comprise entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes de la maladie), est actuellement estimée entre deux et trois semaines.

Mycoplasma pneumoniae semblent particulièrement présent en automne, et au début de l’hiver, dans les pays tempérés. Néanmoins, l’infection a été décrite toute l’année. Les études ont montré que des épidémies importantes, surviennent tous les 3 à 5 ans.

Aucun commentaire pour "Pneumonie à mycoplasme"

Commentez l'article "Pneumonie à mycoplasme"