Phycomycose

Définition 

Une phycomycose est une affection, survenant relativement rarement, et touchant l'ensemble de l'organisme ou uniquement la peau, due à certains champignons appartenant à la classe des phycomycètes.

Classification 

On distingue plusieurs variétés de phycomycose (liste non exhaustive) :

  • La mucormycose pulmonaire survient essentiellement chez les individus présentant un déficit immunitaire (diminution des capacités de défense de l'organisme), ou un diabète sucré après certaines pathologies hématologiques (maladie du sang). Son évolution ressemble aux infections par Aspergillus et son pronostic est réservé, malgré le traitement par amphotéricine B. Les complications, sont d'ordre pulmonaire et neurologique (thrombose vasculaire cérébrale entre autres).
  • La mucormycose rhino cérébrale est le résultat d'une infection dont la porte d'entrée se fait au niveau des fosses nasales. Les germes migrent ensuite vers l'orbite (cavité osseuse contenant le globe oculaire), les sinus osseux, et finissent dans le cerveau. Il s'agit d'une infection survenant essentiellement au cours des complications du diabète (acidocétose) chez les individus présentant une immunosuppression (déficit, voire abolition des capacités immunitaires). Cette affection nécessite une ethmoïdectomie (ablation de l'ethmoïde : os du crâne), en passant par la voie externe et l'utilisation d'une antibiothérapie spécifique : amphotéricine B par voie intraveineuse.
  • La phycomycose sous-cutanée est une infection de type granulomateuse, résultat d'une infection par Basidiobolus meristosporus. Cette affection se caractérise par la survenue de petites grosseurs (nodules) apparaissant sous la peau, et s'observant surtout chez les enfants et les adolescents dans les pays tropicaux (essentiellement en Afrique et en Asie).
  • La mucormycose ou zygomycose, est une mycose opportuniste due à la présence de champignons appartenant à la famille des mucoracées de la classe des zygomycètes. Une mycose opportuniste, est un champignon habituellement présent dans l'organisme, mais devenant pathogène (entraînant une maladie) à la suite de l'affaiblissement des défenses de l'individu. Ces champignons appartiennent au genre Absidia Rhizopus, Basidiobolus Rhizomucor. Ce type d'infection, s'observe avant tout chez les individus présentant un déficit immunitaire, une diminution du nombre des globules blancs, et des complications inhérentes au diabète sucré (acidocétose). D'autres affections sont également sources de mucormycose ou zygomycose il s'agit de maladies sanguines (hémopathies malignes), dont le traitement est prolongé et par certains médicaments (Déféroxamine), de greffe d'organes. Les champignons pénètrent chez ce type de patient par voie intraveineuse, à travers la peau, à cause de blessure, ou d'égratignures, ou par l'intermédiaire du cathéter.
  • La rhino-entomophthoromycose est une affection rare résultat d'une infection par Entomophthora coronata, et se caractérisant par la survenue de lésion de la couche des cellules recouvrant l'intérieur des cavités nasales. Cette affection est susceptible de s'étendre à d'autres zones proches des cavités nasales (le palais et le pharynx).

Aucun commentaire pour "Phycomycose"

Commentez l'article "Phycomycose"