Périostite albumineuse de Ollier et Poncet

Définition 

La périostite albumineuse de Ollier et Poncet se caractérise par la présence, dans le voisinage du cartilage de conjugaison contenu dans les os longs, d’une accumulation de liquide présentant un aspect transparent et visqueux.

Historique 

La périostite albumineuse de Ollier et Poncet a été découverte en 1874.

Anatomie 

Le cartilage de conjugaison est une variété de cartilage qui n’existe que dans les os longs de l’enfant. Son rôle est de séparer le corps de l’os (diaphyse) de son extrémité qui est généralement renflée (épiphyse), permettant ainsi sa croissance en longueur.

Ce cartilage joue un rôle très important pendant la croissance de l’os. Le mécanisme qui est mis en place à ce moment-là, se nomme ossification enchondrale. A l’âge adulte, cette variété de cartilage disparaît.

La périostite albumineuse correspond à une forme rare et atténuée d’ostéomyélite (inflammation de la moelle osseuse contenue à l’intérieur de l’os lui-même) secondaire à l’infection par un staphylocoque doré. Cette forme d’ostéomyélite est susceptible d’évoluer de façon torpide, c’est-à-dire ne montrant aucun signe ni dans le sens d’une aggravation, ni dans le sens d’une amélioration. Elle se présente donc comme une lésion en sommeil, ne manifestant aucune tendance ni à l’amélioration ni à l’aggravation.

Aucun commentaire pour "Périostite albumineuse de Ollier et Poncet"

Commentez l'article "Périostite albumineuse de Ollier et Poncet"