Otosclérose

Grec : ous : oreille et skhlêros : dur
1

Définition 

L'otosclérose est une variété d’otite chronique (s’étalant dans le temps) se caractérisant par des lésions de la caisse du tympan et du labyrinthe qui est atteint d’une périostite puis d’une ostéite

Anatomie 

L’oreille est un organe composé de trois parties :

  1. L’oreille interne.
  2. L’oreille moyenne.
  3. L’oreille externe.
  • L’oreille externe est constituée par le pavillon, fait de cartilage qui lui donne une certaine rigidité, et par le conduit auditif externe muni d’un fin duvet et d’environ 4000 glandes sécrétant de la cire. Ce conduit représente une espèce de course d’obstacles, dont le but est de diminuer la possibilité d’accès vers le tympan à la poussière, aux insectes, aux liquides. L’air qui arrive au niveau du tympan, possède une humidité, et une température constante. Le pavillon de l’oreille ne présente pas un intérêt particulier. La perte de celui-ci lors d’un accident, d’un traumatisme, d’une brûlure, ne pose qu’un problème esthétique. La qualité de l’audition n’est pas affectée par l’absence du pavillon de l’oreille, qui sert uniquement d’entonnoir véhiculant les bruits vers l’oreille moyenne.
  • L’oreille moyenne possède un volume comparable à la quantité de 5 à 6 gouttes d’eau. Elle est constituée de plusieurs cavités communiquant entre elles :
  • Le tympan est une membrane permettant la transmission des vibrations à l’oreille interne par l’intermédiaire de trois osselets :
    • Le marteau.
    • L’enclume.
    • L’étrier.

 

Aucun commentaire pour "Otosclérose"

Commentez l'article "Otosclérose"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.