Kala azar

1
Kala azar

Définition 

Le kala-azar est une maladie due à leishmania donovani.

Elle survient 1 à 2 mois après la piqûre par le phlébotome (petit moustique des régions tropicales et méditerranéennes).

 

 

Généralités 

Le kala azar est une forme de leishmaniose également appelée leishmaniose viscérale.

On le trouve dans quasiment toutes les parties du monde : 

  • sur le pourtour méditerranéen
     
  • en Inde et dans les pays voisins
     
  • en Afrique tropicale
     
  • en Amérique latine​​

 

SYMPTÔMES DU KALA-AZAR

  • Fièvre dite folle car anarchique, résistante au traitement antipyrétique (qui combat la fièvre)
     
  • Anémie qui rend le malade pâle et amaigri
     
  • Splénomégalie (augmentation anormale du volume de la rate)
     
  • Hépatomégalie (augmentation anormale du volume du foie)
     
  • Adénopathies (inflammation des ganglions lymphatiques)

 

DIAGNOSTIC DU KALA-AZAR

La numération sanguine montre  :

  • une anémie importante (baisse du nombre de globules rouges)
     
  • une thrombopénie (diminution du nombre de plaquettes)
     
  • une leucopénie (baisse du nombre de globules blancs)
     
  • une vitesse de sédimentation est très accélérée
     

La recherche d'anticorps n’est pas probante.

La découverte du parasite lui-même est essentielle :

  • une ponction de moelle osseuse est pratiquée avec recherche du parasite après coloration spéciale
     
  • une culture sur milieu spécifique est possible

 

TRAITEMENT DU KALA-AZAR

  • antimoniate de méglumine à raison de 20 mg par kilo et par jour par voie intraveineuse ou intramusculaire pendant 3 à 4 semaines et le traitement. La résistance apparaît dans certaines régions du globe.
     
  • amphotéricine B à raison de 0,25 mg à 1 mg par kilo et par jour tous les deux jours par voie intraveineuse pendant au moins trois semaines est également utilisée.
     
  • ambisome
     
  • miltéfosine : efficace sous forme de comprimés mais ne doit pas être utilisée chez la femme en raison d'éventuelles malformations chez l'embryon
     
  • repos au lit
     
  • transfusions quand le patient présente une anémie grave
     
  • antibiotiques en cas de surinfection

 

ÉVOLUTION DU KALA-AZAR

Le pronostic de la leishmaniose viscérale est grave : quand elle n’est pas traitée, elle peut conduire à la mort par des hémorragies (dues à l'absence de plaquettes), ou par une infection supplémentaire.

On considère un patient guéri lorsque l'on ne peut plus détecter de parasites dans les échantillons qui sont prélevés, grâce à une ponction dans le sternum ou dans des ganglions.

 

 

Crédit photo : Pixabay

 

Aucun commentaire pour "Kala azar"

Commentez l'article "Kala azar"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.