Hystérie (définition, diagnostic, traitement)

Définition 

L'hystérie (en anglais hysteria), ou névrose hystérique est un état psychique faisant partie des névroses de transfert, ou psychonévroses (dont l'origine est liée à un conflit ancien, contrairement aux névroses dites actuelles, provoquées par un traumatisme récent ou souffrance narcissique). L’hystérie est un troubles anxieux névrotique.

 

Généralités 

La névrose est une affection psychiatrique se caractérisant par des troubles du comportement dont le malade est conscient, mais qu'il ne peut dominer. 

Classification 

Le terme hypocondrie (grec hupokhondrion : hypocondre), en anglais hypochondria, désigne l'état dans lequel un individu est de façon permanente, inquiet pour sa santé. Il se croit, d'autre part concerné, de façon quasi constante, par une pathologie, une maladie. Au départ le terme hypocondrie désigne une affection des organes situés dans les hypocondres, c'est-à-dire essentiellement le foie, l'estomac, et éventuellement la rate.

  • L'hypocondre droit, qui est la zone anatomique correspondant au foie, est située sous la dernière côte, à droite du nombril.
  • L'hypocondre gauche est la zone anatomique située à gauche du nombril et correspondant à l'estomac et à la rate. Elle est située sous la dernière côte gauche.

L'hypocondrie semble concerner préférentiellement les individus hypers émotifs (en anglais hyperemotivity). Ce terme d'hyper émotivité désigne l'attitude de certains individus à réagir de manière exagérée et excessive, et surtout inadaptée à la situation et aux impressions perçues par l'entourage. L'hyperémotivité semble prédisposer les personnes aux obsessions, à l'hypocondrie, et à l'anxiété. Un exemple de symptôme d'hypocondrie est la misanthropie (grec misos : haine et anthrôpos : homme) désigne la violente antipathie, la répugnance pour les hommes et la société.

La nosomanie (grec nosos : maladie et mania : folie), en anglais nosomania désigne l'exagération de l'hypocondrie pouvant aller jusqu'au délire. Ce terme qualifie quelquefois les individus préoccupés de manière excessive par leur santé. Ils se supposent atteints d'une ou de plusieurs affections. Ce terme doit pas être confondu avec celui de nosophobie (grec nosos : maladie et phobos : crainte) qui désigne une crainte exagérée éprouvée par certains patients de contracter une ou plusieurs affections.

Aucun commentaire pour "Hystérie (définition, diagnostic, traitement)"

Commentez l'article "Hystérie (définition, diagnostic, traitement)"