Gangrène gazeuse

Définition 

La gangrène gazeuse (en anglais gangrene gas), est une infection microbienne qui touche les tissus sous-cutanés et les muscles.

 

 

Généralités 

La gangrène gazeuse de façon générale, est le processus dû à un arrêt de la circulation sanguine au niveau d'un tissu, entraînant sa nécrose (mort), et se localisant généralement aux membres (inférieurs essentiellement). Néanmoins, la gangrène d'un viscère est également possible (poumon, intestin, foie).

La gangrène gazeuse foudroyante appelée également gazeuse ou gazogène, est la complication due à une infection par une bactérie de type Clostridium perfringens ou Clostridium septicum (entre autres), entraînant la destruction (mortification) des tissus, et la production d'une grande quantité de gaz ayant un effet délétère sur l'organisme. Elle se caractérise par une atteinte avec des conséquences graves sur l'organisme, évoluant généralement de façon péjorative pour le patient.

Épidémiologie 

La gangrène gazeuse n'est presque plus observée actuellement, sauf en temps de guerre, ou après souillure des plaies par de la terre, ou des instruments sales. Les diabétiques (en anglais diabetics) sont des individus particulièrement sensibles aux infections, ils doivent craindre ce type de pathologie.

Classification 

Il existe de nombreuses variétés de gangrènes :

  • La gangrène sèche.
  • La gangrène humide.
  • La gangrène laiteuse (blanche).
  • La gangrène de Fournier.
  • La gangrène curable du poumon (gangrène de Lasègue).
  • La gangrène dermique aiguë appelée également fasciite nécrosante.
  • La gangrène hospitalière.
  • La gangrène symétrique des extrémités apparaissant au cours de la maladie de Raynaud.

Aucun commentaire pour "Gangrène gazeuse"

Commentez l'article "Gangrène gazeuse"