Diathèse

Grec : diatithémi : je dispose

Définition 

La diathèse est un ensemble de symptômes et de troubles, de nature et de localisation diverses, atteignant un individu simultanément ou successivement, supposés avoir une origine commune.

Historique 

Le terme diathèse a progressivement été abandonné, depuis l'identification des grands processus pathologiques tels que :

  • Certains syndromes infectieux très répandus : syphilis, tuberculose.
  • Certaines atteintes rhumatismales : arthrite, arthrose, goutte, lymphadénie.

 

Classification 

Néanmoins, en oligothérapie (utilisation des oligo-éléments comme traitement), il est encore utilisé pour désigner le terrain d'un individu. La prescription est fonction de la nature du patient, c'est-à-dire de son terrain, ou diathèse.

Pour l'oligo-thérapeute, un même traitement n'a pas la même action sur tous les individus. C'est la raison pour laquelle les traitements médicaux (de façon générale), doivent être différents selon les terrains, et selon la façon dont chacun réagit devant une affection, une pathologie. Classiquement, on distingue cinq sortes de terrains, ou diathèses, en sachant qu'il existe une intrication des unes dans les autres. On doit cette classification à Ménétrier, qui a décrit quatre diathèses fondamentales :

  • L'allergie appelée également arthritisme. De façon générale l'allergique (en terme de diathèse), est un individu dont les réactions sont violentes, et qui réagit rapidement contre les infections, c'est-à-dire à l'introduction de toxines dans son organisme. D'autre part, il présente une réponse psychologique immédiate. Cette diathèse se caractérise par une fatigue du matin, une mise en marche longue, et finalement un bien-être le soir. Il s'agit d'individus avec beaucoup d'énergie, d'optimisme, ayant du mal à se coucher le soir. Pour les oligo-thérapeutes, ces individus nécessitent une prise de manganèse, associée à du soufre, et si nécessaire à de l'iode.
  • L'hyposthénie, se caractérise par une fatigue progressive, qui apparaît au fur et à mesure que la journée avance. Il s'agit le plus souvent d'un adulte qui présente une perte de confiance, une fatigue progressive, une angoisse, et un pessimisme. C'est en général un adulte nécessitant énormément de détente, voire du repos, pour pouvoir retourner au travail et qui, à mesure que la journée avance, présente de l'asthénie (fatigue liée à une lésion de l'organisme). L'association d'oligo-éléments correspondant à cette diathèse est : manganèse-cuivre. Si nécessaire, il faut rajouter du soufre, et de l'iode, quelquefois du fluor, du phosphore, et de la silice (sur support colloïdal).
  • La dystonie appelée également neuro-arthritisme, concerne les individus de la cinquantaine des deux sexes, présentant des lésions de type athérosclérotique, et nécessitant comme association d'oligo-éléments : manganèse-cobalt. Certains présentent en plus une dystonie neurovégétative, avec dysrégulation (mauvais fonctionnement) des ovaires, et des coronaires. Les oligo-thérapeutes, ont tendance à rajouter du soufre, de l'iode et du cobalt (en cas de spasmes des artères, et des migraines) ainsi que du magnésium (présentant semble-t-il un pouvoir antivieillissement dans ce cas).
  • L'anergie est généralement opposée à l'allergie. En effet les individus concernés par cette diathèse, et qui ne réagissent pas de façon générale, manquent d'autodéfense quand ils sont confrontés à des agressions de nature physique, psychologique, toxique, ou infectieuse. Dans ce cas, les oligo-éléments conseillés sont le cuivre-or-argent généralement associés à du lithium-phosphore, et magnésium.

La désadaptation est un terrain proche de l'allergie. Pour certains spécialistes dans la prescription des oligo-éléments, la désadaptation n'est pas à proprement parler une diathèse, mais un terrain se caractérisant par un mauvais fonctionnement hormonal. Les individus appartenant à cette catégorie ont un psychisme, et une physiologie (fonctionnement général de l'organisme) de type asthénique et cyclique, associant des dépressions transitoires, et éventuellement des chutes de la glycémie (hypoglycémie), que certains considèrent comme des coups de pompes survenant le plus souvent avant les repas, s'accompagnant de fringales, et de perte de l'appétit sexuel à type de frigidité, ou d'impuissance. Les oligo-éléments associés à ce dysfonctionnement hormonal, sont le zinc et le cuivre, généralement enrichi avec du zinc-nickel-cobalt (en présence d'une fatigue du crépuscule appelée également asthénie vespérale).

Aucun commentaire pour "Diathèse"

Commentez l'article "Diathèse"