Cryothérapie

Grec : kruos : froid et thérapéia : thérapie

Définition 

Méthode thérapeutique utilisant le froid sous différentes formes (glace, sachets congelés, azote liquide, neige carbonique), ainsi que le gaz (cryoflurane) pour atténuer une inflammation, lutter contre la douleur et l'œdème ou détruire certaines dermatoses (maladies de la peau), grâce à la vasoconstriction (diminution du calibre des vaisseaux entraînant une diminution de l'arrivée sanguine) qu'elle provoque.

Généralités 

La cryothérapie mineure utilise l'application locale de froid (glace, azote sous pression) à travers un linge.

Elle est employée notamment en cas de :

 

La cryothérapie majeure est utilisée en cas de :

 

TECHNIQUES ET INDICATIONS (contre-indication formelle : grain de beauté)

 L'azote liquide est une méthode relativement douloureuse suivant l'âge du patient et la lésion à traiter.

Elle est utilisée pour :

  • Certaines kératoses : épaississement de la couche superficielle de la peau (couche cornée), tel que la verrue, le durillon, le cor
     
  • Les papillomes (tumeur bénigne caractérisée par un développement anormal de certaines zones de la peau)

En cas d'utilisation de l'azote liquide sous forme de bombe à la température de -195°C, la réfrigération est obtenue à l'aide d'un pistolet ou d'un tampon de coton monté sur une tige. Pendant quelques secondes, une légère pression est maintenue sur la lésion à traiter. La séance dure environ 15 à 20 minutes, et est renouvelée plusieurs fois par jour.

 

La neige carbonique, conservée à -7°C, est utilisée au niveau de la peau par l'intermédiaire d'un cryocautère constitué par un tube de cuivre, ou à l'aide d'un bâtonnet de neige sèche (dans ce cas, la neige est mouillée avec de l'acétone). Cette méthode est également plus ou moins douloureuse suivant l'âge du malade.

Elle est utilisée pour traiter :

  • Certaines hyperpigmentations (excès de mélanine au niveau de certaines zones  de la peau)
     
  • Les verrues
     
  • Les végétations vénériennes (crêtes de coq)
     
  • Les papillomes
     
  • Des histiocytofibromes (petite tumeur dure, sphérique, indolore)
     
  • Certaines kératoses
     
  • Les angiomes (amas de petits vaisseaux entremêlés)

 

 

Images médicales concernant "Cryothérapie"

Aucun commentaire pour "Cryothérapie"

Commentez l'article "Cryothérapie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.