Anosognosie

Grec : privatif, nosos : maladie et myosis : connaissance.
1

Définition 

L'anosognosie est la méconnaissance par un malade de la maladie dont il est atteint alors que celle-ci apparaît de façon évidente.

 

Généralités 

Plus précisément, ce terme employé en neuropsychologie et en psychiatrie dénote l'attitude d'un patient qui ne peut absolument pas reconnaître les troubles dont il est atteint.

Cette pathologie se rencontre essentiellement quand il existe des lésions de l'hémisphère mineur (c'est-à-dire de l'hémisphère droit chez le droitier et de l'hémisphère gauche chez les gauchers) essentiellement à la suite d'un accident ischémique cérébral (attaque cérébrale) dû à une interruption de l'irrigation sanguine.
C'est le cas entre autres des patients présentant une hémiplégie gauche massive qui refusent d'admettre l'existence celle-ci alors qu'ils la constatent de visu : le patient adopte alors un comportement à travers lequel le refus sa paralysie.

Dans certains cas, l'anosognosie est associé à une hémiasomatognosie qui se caractérise par le fait que le patient refuse de reconnaître comme sienne la moitié paralysée de son corps.

Il existe également des affections au cours desquelles le patient présente une anosodiaphorie c'est-à-dire une indifférence affective du patient à son trouble.

 

Aucun commentaire pour "Anosognosie"

Commentez l'article "Anosognosie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.