Alopécie non cicatricielle

Définition 

Une alopécie non cicatricielle, est une alopécie pendant laquelle la pousse des cheveux est inhibée sans qu'il ait la moindre lésion du cuir chevelu. Selon sa cause elle peut donc être réversible (c'est-à-dire que les cheveux repoussent de nouveau normalement).

 

 

 

 

 

Classification 

On distingue habituellement :

  • L'alopécie non cicatricielle localisée est représentée par la pelade, et a des causes variables. Parmi celles-ci il faut citer, l'alopécie séborrhéique, appelée également alopécie endro-génétique, ou calvitie commune, qui est le résultat d'un excès d'hormones androgènes (hormones mâles). Il s'agit de la plus fréquente des alopécies, qui commence au niveau des tempes. L'autre caractéristique de ce type d'alopécie, est le remplacement des cheveux progressivement par du duvet. Il s'agit d'une alopécie concernant le plus souvent les hommes et plus rarement les femmes surtout au moment de la ménopause, ou survenant après un traitement par androgènes.
  • L'alopécie non cicatricielle diffuse peut également apparaître à la suite :
    • De chocs psychologiques tels qu'un stress, voire un surmenage, une contrariété, de façon générale (accouchement, intervention chirurgicale).
    • Certains médicaments comme les anticonvulsivants utilisés pour traiter l'épilepsie (pour fluidifier le sang), les antithyroïdiens (pour lutter contre l'excès d'hormones thyroïdiennes), les bêtabloquants (pour lutter contre l'élévation de la tension artérielle entre autres), les hypocholestérolémiants (pour faire baisser le taux de cholestérol dans le sang), les rétinoïdes (pour traiter certaines maladies cutanées), et les médicaments anticancéreux sont parfois responsables d'une chute diffuse de cheveux. Ceci s'explique par l'arrêt de la synthèse des follicules pileux. La cassure de la tige pilaire, peut également expliquer ceci.
    • Certaines maladies infectieuses s'accompagnant d'une élévation de température (hyperthermie) comme cela survient au cours des infections des bronches, de la grippe peuvent aboutir à l'apparition d'une alopécie non cicatricielle.
    • Les perturbations hormonales que l'on voit au cours du diabète, de l'hyperthyroïdie (excès de sécrétion des hormones thyroïdiennes), de l'hypothyroïdie (insuffisance de sécrétion d'hormones thyroïdiennes), ainsi que certaines maladies métaboliques comme la carence en fer, les anémies, et les régimes, sont susceptibles d'entraîner une alopécie.
    • Plus rarement l'utilisation de produits décapants, la brutalisation des cheveux (lavages trop fréquents, et trichotillomanie, c'est-à-dire le tic qui consiste à manipuler sans arrêt les cheveux, peuvent entrainer de l'alopécie.
    • Enfin chez certains patients on ne constate aucune cause.
       

Aucun commentaire pour "Alopécie non cicatricielle"

Commentez l'article "Alopécie non cicatricielle"