Pelvimétrie

Latin : pelvis : bassin.
Grec : métron : mesure.

Définition 

La radiopelvimétrie est utilisée en obstétrique (spécialité médicale prenant en charge les pathologies de la grossesse et la grossesse elle-même) désignant la mensuration du bassin et avant tout son diamètre antéro-postérieur (d'avant en arrière). La radiopelvimétrie est l'utilisation des examens radiologiques en pelvimétrie.

Généralités 

La pelvimétrie est obtenue en utilisant des instruments spéciaux : les pelvimètres.
La radiographie permet également d'obtenir des mensurations au niveau du bassin de la parturiente (femme qui accouche).
Plus précisément, cet examen radiologique, réalisé dans la perspective d'un accouchement, est destiné à mesurer les dimensions du bassin de la femme quand il existe un doute sur une éventuelle dystocie (accouchement difficile).
L'utilisation de l'échographie n'est pas adaptée à ce genre de mesure.
La radio-pelvimétrie permet également d'étudier les conditions mécaniques du travail  (voir ce terme). A la fin de la grossesse apparaît une phase annonçant l'accouchement et qui se caractérise par des contractions faibles mais régulières, qui ressemblent à des douleurs intestinales : c'est le début du travail.
Le scanner peut également être utilisé pour faire une pelvimétrie. Dans ce cas, la position est meilleure pour la femme en terme de confort, mais la précision est moins bonne que pour une radiopelvimétrie et les doses de rayons X délivrées sont légèrement supérieures.

Aucun commentaire pour "Pelvimétrie"

Commentez l'article "Pelvimétrie"