Leucémie myéloïde chronique

Définition 

La leucémie myéloïde chronique, appelée également leucémie myélogène, leucose myéloïde, myélose leucémique de Schridde, est une maladie chronique (s'étalant dans le temps) se caractérisant par la présence dans le sang, d'une augmentation considérable du nombre de globules blancs (hyperleucocytose) pouvant aller de 100 à 300 000.

Normalement le nombre de globules blancs dans le sang n'est pas aussi élevé. Cette prolifération chez un individu a lieu dans la moelle osseuse uniquement, et non pas dans le sang.

 

Généralités 

On peut dire également que la leucémie myéloïde chronique appartient au syndrome myéloprolifératif et se caractérise par une prolifération d'allure cancéreuse des cellules provenant des cellules mûres, issues de l'hématopoïèse (mécanisme à l'origine de la production des cellules sanguines) de la moelle osseuse. Une des caractéristiques du syndrome myéloprolifératif, est qu'il ne s'accompagne pas d'une insuffisance médullaire (insuffisance de fonctionnement, de fabrication des composants du sang : les éléments figurés).

La leucémie myéloïde chronique, est la variété la plus fréquente des leucémies, elle a trouvé une place à part dans des syndromes myéloprolifératifs en raison des dernières découvertes, des moyens diagnostics mis en oeuvre, ainsi que par sa prise en charge thérapeutique. Cette pathologie est liée à une anomalie chromosomique dite chromosome Philadelphie. Elle consiste en une translocation (une transposition d'un segment du chromosome sur une autre) entre le chromosome numéro 9, et le chromosome numéro 22. Il existe une augmentation relativement importante du nombre de cellules granuleuses neutrophiles, c'est-à-dire des cellules qui appartiennent à la même lignée (variété) que certains globules blancs appellés les polynucléaires neutrophiles, et ceci dans la moelle, et dans le sang.

 

Aucun commentaire pour "Leucémie myéloïde chronique"

Commentez l'article "Leucémie myéloïde chronique"