Corynebacterium

Bactérie mise en évidence par la coloration Gram + , présentant une extrémité renflée (ce qui lui donne un aspect de massue) et appartenant la famille des actinomycètes ou à la famille des Corynebacteriacea.
Ces bactéries sont pléomorphes (peuvent changer de forme sous diverses influences). Leur taille est de 0,3 à 0,8 micromètres sur 0,8 à 8 micromètres. Il existe des espèces parasites de l'homme, des végétaux et des animaux.

Les Corynebacterium comprennent des variétés anaérobies (qui peuvent pas vivre et se multiplier sans contact de l'air) et saprophytes (vivant dans l'organisme sans entraîner de maladie).

Le Corynebacteriumou bacille d'Hoffmann est à l'origine de la pseudo-diphtérie ressemblant au bacille de KlebsLoïffler mais n'entraînant pas de maladie. Corynebacterium pseudo-diphtericum est néanmoins impossible à différencier de Corynebacterium à l'origine de la diphtérie.
Corynebacterium parvum possède des propriétés immunostimulantes (favorisant les défenses de l'organisme).
Propionibacterium était inclus par le passé dans le genre Corynebacterium. Il s'agit d'un genre de bactéries de la famille des Propionibacteriacea (Gram +) , anaérobie souvent pléomorphe (pouvant changer de forme) et produisant de l'acide propionique lors de la fermentation du glucose (sucre). Ces bactéries sont normalement présentes dans le tube digestif de l'homme et des animaux.

Certaines Corynebacterium sont à l'origine de pathologies :

Corynebacterium diphtheriae agent de la diphtérie (bacille de Klebs-Loïffler). La diphtérie est une infection des muqueuses (couche de cellules recouvrant l'intérieur des organes creux en contact avec l'air) ou de la peau. Il existe des fausses membranes qui sont caractéristiques et qui peuvent être trouvées au niveau de l'infection. Certaines souches de Corynebacterium diphtheriae produisent une toxine (produit sécrété par la bactérie) diphtérique. Il s'agit d'une protéine qui peut provoquer une atteinte du myocarde (muscle cardiaque), une polyradiculonévrite (inflammation des nerfs périphériques) et d'autres effets toxiques généraux. L'angine d'origine diphtérique est généralement due à d'autres bactéries sécrétant également une toxine : Corynebacterium diphtheriae tox + . Mais dans ce cas, la diphtérie cutanée est le plus souvent due à des bactéries ne sécrétant pas de toxines (non toxinogènes : tox -).

Corynebacterium minutissimum est responsable de l'érythrasma. Il s'agit d'une infection cutanée bénigne siégeant dans les zones des plis (entre les testicules et l'aine, aux aisselles, sous les seins et entre les orteils). Elle est favorisée par la transpiration excessive (hyperhidrose) et l'obésité ainsi qu'une hygiène défectueuse.

Corynebacterium diphtéroïde (appellation ancienne), appelée maintenant bactérie corynéforme, est responsable d'infections opportunistes (microorganismes normalement présents chez un individu et qui deviennent pathogènes lors d'un affaiblissement de ses défenses). Le nombre d'infections à bactérie corynéforme n'a cessé d'augmenter au cours de deux dernières décennies (Corynebacterium jeikeium et bactérie corynéforme du groupe D-2 sont souvent résistantes aux antibiotiques).

D'autres espèces sont pathogènes pour l'animal, comme par exemple :

Corynebacterium murium, responsable d'infections à septicémies (passage des germes dans le sang) chez la souris

Corynebacterium pseudotuberculosis. Il s'agit d'un germe non pathogène pour l'homme et pathogène pour les animaux domestiques chez lesquels il est à l'origine d'une lymphadénite (inflammation des ganglions lymphatiques) et de la lymphangite ulcéreuse.

Corynebacterium pyogène est responsable d'abcès avec pus chez les animaux domestiques.

Corynebacterium rénale est responsable de pyélonéphrite (inflammation des reins) chez les bovidés.

Le labo
Sous le microscope, Corynebacterium apparaît sous un aspect de lettres chinoises (dispositions en palissades), en plus de son extrémité renflée

Aucun commentaire pour "Corynebacterium"

Commentez l'article "Corynebacterium"