Une récente étude américaine a mis en lumière un fait intéressant : les Amish, une communauté religieuse née en 1693, sont les personnes qui présentent le moins de cas de cancers aux États-Unis. Il n’en fallait pas plus à l’université de l’Ohio pour enquêter sur ce phénomène.

Pourquoi les Amish n'ont-ils pas de cancer ?

Publiés dans la revue Cancer Causes and Control, les résultats de cette étude font au final simplement état d’habitudes de vie saines et de méthodes simples.

1. Prohibition de l’alcool et du tabac
Les Amish ne consomment pas d’alcool et ils ne fument pas : ces interdits ont évidemment un impact très positif sur leur santé, notamment en diminuant le risque de cancers.
La cigarette, et le tabac en général, est l’une des principales causes de cancers du poumon, de la bouche, des cordes vocales, du larynx, de l'oesophage, de la gorge, de la langue, de l'estomac, des intestins, du foie, du pancréas, du rein, de la vessie, du col de l'utérus
Quant à l’alcool, il dégrade notre santé lorsqu’il est consommé en excès et augmente le risque de survenus de nombreux cancers : cancers du larynx, du pharynx, de l'oesophage, du foie, du sein, cancer colorectal

2. Alimentation saine et diversifiée
Du fait qu’ils cultivent leurs champs et élèvent eux-même leur bétail, les Amish n’utilisent jamais de pesticides industriels, ne nourrissent leurs animaux qu’avec des produits naturels et profitent ainsi d’une alimentation saine, biologique et naturelle.
La totalité de leur nourriture est préparée à la maison uniquement avec le fruit de leur labeur : pas de plats cuisinés, aucune nourriture industrielle à leur table.
Et malgré un régime riche en viande et en matières grasses, cette communauté ne souffre quasiment pas d’obésité ou de surpoids : une étude menée par l’Université du Tennessee a révélé que seulement 9% des femmes Amish sont atteintes d’obésité et qu’aucun homme n’en souffre (rappelons qu'aux États-Unis, 40% des hommes, 35% des femmes et 17% des enfants et des adolescents sont considérés comme obèses). La clé de cette minceur éternelle se trouve dans le point suivant…

3. Beaucoup d'activité physique au quotidien
Les Amish passent le plus clair de leur temps à pratiquer une activité physique : travail dans les champs, construction, cuisine, etc…
L’étude a également révélé que la pratique de la marche est très répandue dans cette communauté : en effet, les hommes marchent en moyenne 18 000 pas par jour et les femmes 14 000. Ces chiffres dépassent largement les recommandations des autorités sanitaires pour être en bonne santé qui sont de 10 000 pas par jour.
Les enfants sont également poussés dès leur plus jeune âge à être à l’extérieur et à pratiquer des activités physiques. L’absence d’appareils électroniques joue également sur ce style de vie.

4. Médecine traditionnelle
Bien qu’ils aient le droit d’avoir recours à la médecine conventionnelle, d’aller dans les hôpitaux, etc… les Amish préfèrent la plupart du temps utiliser des méthodes de soins plus anciennes et traditionnelles. Parmi elles, les deux utilisées le plus fréquemment sont :
- la réflexologie : massage et pression sur des zones du corps spécifiques à chaque problème
- la naturopathie : ensemble de méthodes naturelles comportant entre autres la phytothérapie

Conclusion : par son mode de vie "hors du temps", resté fidèle aux traditions, cette communauté apporte la preuve irréfutable de l'importance capitale de nos comportements,  de nos habitudes, et de leur impact sur notre santé.

Crédit photo : Amish horse and buggy - Brian E Kushner - Fotolia.com

Suivant Ce t-shirt peut vous sauver la vie !

3 commentaires pour "Pourquoi les Amish n'ont-ils pas de cancer ?"

Portrait de Alain Le Roux-Marini
J'aime 0

Pouvez-vous indiquer les coordonnées de l'article que vous citez ?
Dans Cancer Causes & Control, je ne trouve qu'un article de 2010 sur le sujet. Merci.

Portrait de épi67
J'aime 0

N'y aurait-il pas un énorme biais dans cette étude... Il me semble que les Amish ne vont pas à l'hôpital, donc que le nombre de cancers détectés dans cette population est donc artificiellement bas... Comment les auteurs ont-ils corrigé ce biais de sélection?

Portrait de Édwige Dumerchez Wantroba
J'aime 0

il est vrai que l'alcool et le tabac sont mauvais pour la santé et manger équilibré aussi et bouger aussi

Commentez l'article "Pourquoi les Amish n'ont-ils pas de cancer ?"