Une étude démontre que la maladie de Parkinson apparaît plus fréquemment chez les individus qui ont souffert de dépression au cours de l'année qui a précédé le diagnostic de cette maladie.

Maladie de parkinson et dépression

On a tendance à penser que la maladie de Parkinson entraîne essentiellement l'apparition de tremblements et des difficultés à se mouvoir.
En réalité, la dépression est un des symptômes qui surviennent également au cours de cette maladie neurologique. Il s'agit même d'un des principaux signes avant-coureurs de la maladie.
Malheureusement, le traitement consistant entre autres à administrer des médicaments antidépresseurs n'empêche pas  la survenue de cette affection neurologique.

Suivant La stimulation d'un état de conscience minimale est-elle possible ?

Aucun commentaire pour "Maladie de parkinson et dépression"

Commentez l'article "Maladie de parkinson et dépression"