Selon une étude menée par l’université de Graz en Autriche, les végétariens se sentiraient en moins bonne forme et développeraient plus de cancers que les personnes qui consomment de la viande.

 

Les végétariens en moins bonne santé : l'étude qui fait polémique

Bien que le régime végétarien soit associé à une meilleure hygiène de vie et à de nombreux avantages d’un point de vue de la santé, il présente quelques inconvénients tels que les carences en certains nutriments ou en fer.

Pour vérifier ces conclusions, les chercheurs ont soumis 15 474 Autrichiens de plus de 15 ans à des questionnaires multiples sur leur IMC, les maladies dont ils souffrent, leur niveau d’activité physique, leur santé psychologique ou encore s'ils souffraient d’une addiction à la cigarette ou à l’alcool.
Les personnes présentent pour ce test étaient de la même tranche d’âge, du même sexe et qu’ils étaient issus du même milieu économique et social.

Ils ont ensuite réparti les 1 320 sujets tests restant après écrémage en six catégories :

  • Les végétaliens, qui consomment uniquement des produits végétaux (fruits, légumes, champignons…)
  • Les végétariens mangeant du lait et des œufs
  • Les végétariens mangeant du lait, des œufs et du poisson
  • Les carnivores mangeant beaucoup de fruits et légumes
  • Les carnivores modérés, c’est-à-dire avec une consommation moyenne de viande
  • Les grands mangeurs de viande

330 personnes étaient réparties dans les trois groupes de végétariens, et 330 dans chaque groupe de carnivores.

Les résultats de la recherche montrent une consommation d’alcool moins importante chez les végétariens ainsi qu’un IMC moins élevé (22.9 contre 23.4 à 24.9).
La consommation de cigarettes et l’activité sportive des différents groupes sont cependant similaires.

En revanche, les résultats des questionnaires d’auto-évaluation montrent que les végétariens se sentent en moins bonne santé que les carnivores.
Ils souffrent également de plus d’allergies (30.6% contre 16.7 à 18.2%), de plus de cancers (4.8% contre 1.2 à 3.3 %) et de plus de troubles de l’humeur (9.4% contre 4.5 à 5.8%).

« Les végétariens ont indiqué qu’ils avaient une moins bonne “santé subjective”, qu'ils souffraient d'effets secondaires et d'allergies, et qu'ils comptaient des cas de cancer et de maladies mentales », précise la directrice de la recherche Nathalie Burkert.

Cette étude fait polémique et certains ont déjà accusé les auteurs d’inciter à une plus grande consommation de viande.
Les chercheurs ont répondu aux critiques en rappelant que leur étude ne révèle qu’une association entre le régime alimentaire et la santé.
« On ne peut pas dire quelle est la cause et quel est l’effet, nous n’avons pas regardé si les végétariens ont choisi ce régime parce qu’ils avaient une moins bonne qualité de vie, ou si le fait d’être végétarien est la cause de cette mauvaise qualité de vie. Nous n’avons pas évalué cela. » explique Nathalie Burkert.

Le régime « méditerranéen » reste le meilleur à suivre pour notre santé : une grande quantité de fruits et légumes avec une consommation modérée de viande. 

 

Voir également 

Macrobiotique

Pour être en bonne santé, choisissons les bonnes protéines !

Manger sans gluten : mode d'emploi

Les produits laitiers ne sont pas nos amis pour la vie 

 

Crédits photo : raw vegetables in wicker basket isolated on white - monticellllo - Fotolia.com 

Suivant L'astuce du jour : le truc infaillible pour se débarrasser d'un point de côté !

Aucun commentaire pour "Les végétariens en moins bonne santé : l'étude qui fait polémique "

Commentez l'article "Les végétariens en moins bonne santé : l'étude qui fait polémique "