Poser un garrot

 

Un garrot est un lien, serré très fort autour d’un membre afin de couper la circulation sanguine dans cette partie du corps.

Il faut être extrêmement prudent dans l’utilisation du garrot : après 1 heure sans apport sanguin, le membre devra inéluctablement être amputé. (il est donc important de noter l'heure de pose d'un garrot sur le membre de la victime) De plus, la victime encourt le risque d’une mort subite au moment où le garrot sera desserré, car les toxines accumulées dans le membre garrotté se déversent d’un coup dans le sang et provoquent le plus souvent un arrêt cardiaque et des lésions rénales irréversibles.

Quand faut-il poser un garrot ?
Uniquement en cas d’hémorragie externe grave non contrôlable par une compression locale :

  1. quand il est impossible de maintenir le point de compression sans mettre en danger le sauveteur ou la victime
  2. quand le sauveteur doit impérativement s’occuper d’une autre victime gravement atteinte (hémorragie externe grave, état de mort apparente)
  3. sur un membre broyé ou sectionné, sur lequel aucune compression locale n’est possible

Que faire ? 

Comment poser un garrot ?

  1. allonger la victime sur le dos, jambes surélevées
  2. passer un lien large (tissu, corde large, foulard, …) autour de la plaie entre la blessure et le cœur
  3. serrer de plus en plus fort, jusqu’à ce que l’hémorragie s’arrête
  4. couvrir la victime sans cacher le garrot
  5. écrire sur le front (ou ailleurs !) de la victime l’heure à laquelle le garrot a été posé

Seul un médecin est autorisé à enlever un garrot.

Crédit photo : Medical center hospital clinic sterile  tourniquet - edwardolive - Fotolia.com

Aucun commentaire pour "Poser un garrot"

Commentez l'article "Poser un garrot"

Exprimez vous !