Coup de chaleur

 

Il s’agit d’une augmentation très importante de la température du corps.

Elle est généralement due au fait que l’organisme ne parvient pas à refroidir le corps en cas de forte chaleur quand les mécanismes destinés à adapter la température corporelle (appelés mécanismes d’autorégulation) fonctionnent mal.

Les autres causes, moins fréquentes, du coup de chaleur, sont :

  • la déshydratation
  • l’abus d’alcool
  • l’obésité
  • certains médicaments (diurétiques et neuroleptiques notamment)

Les enfants et les personnes âgées y sont particulièrement sensibles.

Degrés de gravité 

Le coup de chaleur varie de l'incommodation passagère à L'URGENCE VITALE.

Chez le bébé et la personne âgée, il peut être mortel ou laisser des séquelles très graves.

S'il dure trop longtemps, un coup de chaleur entraîne la mort dans 30 à 50 % des cas.

Sans traitement, ou si le traitement est trop tardif, il peut laisser des séquelles graves au niveau du cerveau, des reins et du foie.

 

Signes 

Dès le début :

  • fatigue
  • troubles du comportement (agitation ou au contraire abattement)
  • maux de tête
  • nausées
  • intolérance à la lumière et/ou au son
  • crampes
  • accélération du pouls et de la respiration

Quand la température corporelle atteint 40°C

  • peau rouge et brûlante
  • contractures musculaires
  • douleurs diffuses
  • langue sèche
  • raideur de la nuque (parfois)
  • convulsions (parfois)
  • désorientation : la personne n’a plus de notion de lieu et/ou de temps, le bébé ne reconnaît plus ses parents

Puis

  • perte de conscience
  • coma profond
  • pouls irrégulier
  • respiration irrégulière

 

Que faire ? 

METTRE LA VICTIME A L’ABRI DE LA CHALEUR.

EN CAS DE TROUBLES DE LA CONSCIENCE, METTRE LA VICTIME EN POSITION LATERALE DE SECURITE PUIS ALERTER LES SECOURS (SAMU, POMPIERS) ET SUIVRE LEURS CONSIGNES.

En l’absence de troubles de la conscience :

  • allonger la victime sur le dos
  • la déshabiller entièrement
  • l’envelopper dans un linge humide ou la mettre dans un bain à 37°C
  • poser une poche de glace sur son front
  • l’asperger régulièrement d’eau fraîche
  • allumer un ventilateur
  • lui donner beaucoup d’eau légèrement salée, par petites gorgées
  • donner du paracétamol, de l’ibuprofène ou de l’aspirine (doser en fonction du poids s’il s’agit d’un enfant) (Attention, n'hésitez pas à consulter votre médecin traitant avant toute administration/prise médicamenteuse !)
  • si la température ne descend pas au bout de 10 minutes, ALERTER LES SECOURS et suivre leurs consignes

 

Comment l'éviter ? 

  • ne pas s’exposer au soleil aux heures les plus chaudes : L’ÉTÉ, UN ENFANT NE DOIT JAMAIS ETRE SUR LA PLAGE ENTRE 12 HEURES ET 16 HEURES.
  • garder les personnes fragiles (bébés, enfants, personnes âgées) à l’intérieur dans une pièce fraîche par forte chaleur
  • NE JAMAIS LAISSER UN ENFANT DANS UNE VOITURE AU SOLEIL, MEME S’IL DORT.
  • déshabiller un enfant qui a de la fièvre
  • donner beaucoup à boire aux bébé, aux enfants et aux personnes âgées dès que la température ambiante augmente, ou dès qu’ils ont de la fièvre.

 

Pour en savoir plus sur les coups de chaleur, cliquez sur ce lien

Crédit photo : Thermometer in the bright sun - Juergen Faelchle - Shutterstock.com

Aucun commentaire pour "Coup de chaleur"

Commentez l'article "Coup de chaleur"

Exprimez vous !