Vitamine D (bioactivation)

Définition 

La vitamine D provient de l'alimentation et de l'action des rayons du soleil sur la peau. L'exposition aux ultraviolets du type B entraîne la transformation vitamine D (conversion photolytique). Celle-ci est suivie par une isomérisation thermique en vitamine D 3.

Il n'existe pas beaucoup d'aliments naturels contenant des quantités importantes de vitamine D2 et de vitamine D3.

La quantité de mélanine dans la peau a un impact sur la quantité de provitamines D3.

L'augmentation des concentrations circulantes de (OH)2D3 et pour une partie liée au taux circulant de l'hormone parathyroïdienne (PTH).

La peau est un site de fabrication de la provitamine D3 et représente un réservoir permettant de stocker la provitamine D3 qui est elle-même est convertie en vitamine D grâces à une thermorégulation lente.

Formée à l'intérieur de la peau puis transportée dans la circulation sanguine générale grâce à une protéine appelée DBP, la vitamine D3 est ensuite transformée par le foie très rapidement où elle subit des modifications à type d'hydroxylation.

Les troubles intestinaux sont susceptibles de diminuer les quantités de vitamine D3 dans l'organisme. Il en est de même d'une insuffisance d'ensoleillement.

La diminution de la captation de la vitamine D3 par le foie explique également, chez certains patients, la baisse du taux de vitamine D3 dans l'organisme.

La carence en vitamine D entraîne une hyperparathyroïdie qui est le plus souvent responsable de l'augmentation du processus de résorption et d'une désorganisation de l'architecture du squelette osseux à cause d'une inhibition de la synthèse du collagène, entre autres.

Aucun commentaire pour "Vitamine D (bioactivation)"

Commentez l'article "Vitamine D (bioactivation)"