Virus JC

Définition 

Le virus JC semble est particulièrement fréquent dans la population générale. En effet, sa séroprévalence c'est-à-dire les réactions  immunitaires entre autres, qu'il engendre au sein de l'organisme et en particulier dans  le sang, serait de 50 à 60 %.
Ce virus est susceptible de rester latent à l'intérieur de l'encéphale depuis l'enfance et être réactivé alors que le patient présente une défaillance de ses défenses immunitaires (à médiation cellulaire) en particulier en cas de sida. Environ 4 % des patients atteints de sida seraient atteints. Le virus JC réapparaît également à la suite d'une transplantation d'organe.

Le virus JV est une variété de virus appartenant à la famille des papovaviridae (papovavirus ou polyomavirus) sans doute à l'origine de la leuco encephalopathie multifocale progressive. Ce virus  (pour les spécialistes à ADN ou DNA), à cause d'une défaillance du système immunitaire du patient, voit son action favorisée, à la suite de la maladie sanguine initiale ou d'une transplantation rénale entre autres.

Les oligodendrocytes, quant à eux, sont également augmentés de volume et leur noyau contienne des particules qui virus JC.

Généralités 

Le terme de leucoencéphalopathie désigne de façon globale toutes les atteintes de la substance blanche du cerveau. La leucoencéphalopathie multifocale progressive quant à elle est une pathologie cérébrale qui survient à la suite de complications de maladie hématologique (touchant le sang) ou du système réticulo-endothélial, et le plus souvent maligne. Cette maladie se caractérise par la présence du virus J.-C. (voir ci-après) qui peut rester latent dans l'encéphale depuis l'enfance et être réactivé lors d'une défaillance du système immunitaire (exemple du sida).

Épidémiologie 

La leucoencéphalite multifocale progressive touche environ 5 % des patients atteints du SIDA.

Aucun commentaire pour "Virus JC"

Commentez l'article "Virus JC"