Verre (aspect du)

Voir également hyalin, Mallory (corps de), chaque pathologie en détail.

Le terme hyalin caractérise la transparence comme du verre que peuvent prendre certains composants de l'organisme (artérioles, tissus, cellules). Une substance hyaline est une substance vitreuse due à la destruction du collagène (variété de protéines de l'organisme), présente dans certaines cicatrices et dans la paroi de certaines artérioles (petites artères).

Ce terme doit pas être confondu avec celui de hyalite qui désigne l'inflammation du corps vitré de l'œil.

La transformation hyaline est secondaire à la modification du cytoplasme de la cellule des organes atteints. Le cytoplasme est la partie de la cellule contenant le noyau et les organites cellulaires (équivalents à nos organes) qui permettent à la cellule de fonctionner.
La conséquence de cette transformation hyaline est l'apparition dans les cellules (inclusions) des organes atteints de particules plus ou moins volumineuses (corps de Mallory entre autres).

Pathologies (liste non exhaustive)
La transformation hyaline se rencontre au cours de :
La lipoïdo-protéinose de la peau et des muqueuses
La maladie des membranes hyalines
La fièvre bilieuse (dans certaines formes de paludisme particulièrement graves)
La hyalinose cutanéomuqueuse
Le foie alcoolique qui associe une modification des cellules hépatiques, qui deviennent ballonnées et contiennent des inclusions volumineuses (les corps de Mallory). 11

Aucun commentaire pour "Verre (aspect du)"

Commentez l'article "Verre (aspect du)"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.