Tropical (voyage dans un pays)

Avant d'envisager un voyage dans un pays tropical il est nécessaire de prendre en compte l'état de santé et de bien réfléchir à l'incompatibilité entre cet état de santé et le voyage que l'on désire entreprendre.
Avant de partir
Les conseils généraux peuvent être apportés par une agence de voyage, la clinique de santé pour les voyageurs mais également par le CDC d'Atlanta susceptible de fournir des informations de santé pour les voyageurs internationaux.

Une des premières choses affaire est de vérifier avant tout l'état des vaccinations. À travers le carnet de certificat international seul le vaccin antimalarique autrement dit de la fièvre jaune est soumis au règlement international pour un voyage en Afrique tropicale ou en Amazonie.
Tout particulièrement pour l'enfant, il est nécessaire de vérifier le calendrier de vaccinations et éventuellement de le mettre à jour
. En ce qui concerne les autres vaccins (hépatite B, rougeole, méningocoque, polio, encéphalite japonaise B, tétanos, diphtérie, typhoïde, choléra) il est parfois nécessaire de faire une remise à jour.

Pour l'hépatite A il faut prévoir ce que l'on appelle une immuno prévention qui consiste à injecter des immunoglobulines dont la quantité doit être spécifiée par le médecin (0,02 ml par kilo en intramusculaire quand le séjour est inférieur à trois mois et 0,06 ml par kilo quand le séjour est supérieur à trois mois. Cela ne doit pas empêcher de reconsidérer la vaccination.
La prophylaxie contre le paludisme est également importante (voir moustiques : prévention contre les).

Une fois sur les lieux, il nécessaire de suivre certaines règles :
Pour l'alimentation et les boissons, comme il existe un risque d'infection (salmonelle, typhoïde, shigellose, choléra, l'hépatite A, poliomyélite, giarda, amoebiase, cryptococcose, trichinose, cysticercose), il faut prendre certaines précautions et entre autres faire bouillir l'eau ou la désinfecter chimiquement (voire eau de boisson).
La cuisson de la viande, des légumes et du poisson doit être particulièrement bien assurée.
En ce qui concerne les fruits, il est conseillé de manger que ce que l'on peut peler.
Il est vivement conseillé par ailleurs d'éviter les fruits de mer et les glaces.

La transmission des germes étant susceptible de se faire entre les individus, le lavage fréquent des mains est souhaitable.
Pour les maladies sexuellement transmissibles y compris le sida, la gale, la pédiculose, la tuberculose et toutes les maladies virales il est conseillé de mettre en place une prévention grâce à une hygiène personnelle et en cas de rapports sexuels de se protéger par les méthodes habituelles.

Certaines infections parasitaires sont susceptibles de se transmettre par le contact cutané (sable, bout, baignade en eau douce, terre humide). Les germes en question sont : schistosoma, strongyloïdose, l'ankylostomose, la larva migrans cutanée. Pour toutes ces raisons il est nécessaire de ne pas se baigner en eau douce, de porter des chaussures, de ne pas marcher pieds nu sur la plage.

Certaines piqûres d'insectes (moustique, phlébotome, abeille africaine, ton, mouche tsé-tsé, tique, punaise) peuvent être à l'origine de maladies (paludisme, fièvre jaune, dengue, encéphalite japonaise B, tularémie, onchocercose, filaire, bartonellose, fièvre pappataci, leishmaniose, loase, trypanosomiase sud américaine, encéphalite, fièvre hémorragique. Enfin il est nécessaire de mettre en place une prévention contre le paludisme entre autres.

Les morsures d'animaux peuvent être origine d'infection comme :
la pasteurellose, la rage, le tétanos. La prévention est difficile à mettre en place dans ces conditions. En cas de morsure il est conseillé de désinfecter et de traiter les plaies.

Dès le retour en pays d'origine, les conseils suivants doivent être appliqués :
Continuer la prophylaxie du paludisme
En présence de signe clinique, se souvenir que l'on a fait un voyage dans ces pays.

Aucun commentaire pour "Tropical (voyage dans un pays)"

Commentez l'article "Tropical (voyage dans un pays)"