Transsudat transsudation

Mécanisme
La traversée du transsudat à travers la membrane se fait selon un processus mécanique. En effet il n'existe pas comme c'est souvent le cas pour la survenue d'autres liquides (sérosité) d'un organisme, des phénomènes inflammatoires. Les transsudats obéissent seulement à des lois mécaniques et plus précisément biomécaniques.
Autrement dit, il s'agit du passage d'un liquide tissulaire à travers une membrane séreuse ou encore une muqueuse, ceci à cause d'une stase ou si l'on préfère d'un ralentissement ou d'un arrêt de la circulation d'un liquide dans l'organisme. Le transsudat peut également être le résultat d'une diminution de la concentration du plasma en protéines (phénomène osmotique). En effet, quand les concentrations (en protéines ou autres substances) d'un milieu, sont moins élevées que celles d'un milieu voisin duquel il est séparé par une membrane se mit perméable, ce milieu a tendance à laisser partir du liquide pour équilibrer les concentrations entre les deux compartiments. Ceci signifie que la sortie de liquide est facilitée de l'intérieur des vaisseaux vers l'extérieur à l'origine ce moment a pour origine le transsudat.

Composition
Le transsudat est composé de substances qui franchissent facilement les membranes : eau, sels minéraux, substances dont le poids moléculaire est faible. D'autre part ce liquide contient ne pas ou très peu de leucocytes (globules blancs) et de protéines. Les transsudats doivent être distingués des exsudats qui eux sont le résultat d'un mécanisme inflammatoire.

Pathologie (liste non exhaustive)

Différentes pathologies sont quelquefois à l'origine de la constitution d'un transsudat il s'agit de :
L'insuffisance cardiaque gauche (insuffisance de fonctionnement de la partie gauche de la pompe cardiaque proprement dite)

Rétrécissement mitral (diminution du calibre de la valvule mitrale située entre l'oreillette gauche et le ventricule gauche)

L'hypoalbuminémie (diminution de la concentration en albumine du sang)

Cirrhose (perte progressive du fonctionnement normal de la glande hépatique : par durcissement progressif des tissus composant le foie)

Syndrome néphrotique se caractérisant par un ensemble de symptômes (signes cliniques) qui accompagnent la glomérulonéphrite, ou maladie des reins se caractérisant par une atteinte des glomérules. Les glomérules de Malpighi sont de petits amas de capillaires (petits vaisseaux) du rein, qui assurent la filtration du sang.

Aucun commentaire pour "Transsudat transsudation"

Commentez l'article "Transsudat transsudation"