Thyroïdectomie (conséquences)

Lors d'une thyroïdite d'Hashimoto, une thyroïdectomie (ablation de la glande thyroïde) peut être proposée au malade, généralement en cas de :

  • nodules (petites tumeurs dures) plongeants ou compressifs,
  • problèmes esthétiques
  • risque de transformation en lymphome (tumeur cancéreuse).

Les conséquences de cette intervention sont :

  • une hypoparathyroïdie dans 2 % des cas (fonctionnement insuffusant des glandes parathyroïdes, entraînant une sécrétion insuffisante de parathormone, hormone jouant une rôle dans l'équilibre phosphocalcique, c'est-à-dire du phosphore et du calcium)
  • une dysphonie (problèmes d'émission de son)
  • un hématome compressif (masse de sang susceptible de provoquer une compression)
  • parfois, une réaction inflammatoire (surtout sur une thyroïdite d'Hashimoto auto-immune).

Aucun commentaire pour "Thyroïdectomie (conséquences)"

Commentez l'article "Thyroïdectomie (conséquences)"