Thyamine

voir également béribéri, syndrome de Wernicke-Korsakoff

Les vitamines sont des substances indispensables à la vie en très petites quantités, mais que l’organisme ne peut produire lui-même.

Appelée également vitamine B1, la thiamine, soluble dans l’eau, est indispensable au bon fonctionnement des réactions chimiques faisant intervenir les glucides. Son action intervient également dans la régulation de l’activité du système nerveux.

La tiamine est sensible à la chaleur (qui la détruit), à la lumière et aux pH neutres et alcalins.

Elle est emmagasinée dans l’organisme en très petite quantités, son excédent est éliminé dans l’urine.

On retrouve de grandes quantités de thyamine dans les organes suivants :

  • Les muscles
  • Les reins
  • Le foie
  • Le cerveau

Apports quotidiens recommandés

  • 0,5 à 1,2 mg pour les enfants
  • 1,3 mg pour les adolescentes et les femmes
  • 1,5 mg pour les sujets du sexe masculin

Ces chiffres doivent être augmentés en cas de :

  • Grossesse
  • Allaitement
  • Alcoolisme chronique
  • Insuffisance d’apport alimentaire
  • Alimentation riche en sucres
  • Problèmes hormonaux (hyperthyroïdie : augmentation du taux d’hormone thyroïdienne dans le sang)
  • Fièvre
  • Diarrhée
  • Prise d’un diurétique (médicaments augmentant la quantité d’urine)
  • Hémodialyse

La diminution des besoins se fait sentir quand l’alimentation est riche en graisse, et l’augmentation des besoins quand l’alimentation contient de sucre.

 

Carences

Ellesentraîenent les maladies suivantes :

  • Béribéri (atteinte cardiaque grave)
  • Faiblesse musculaire
  • Syndrome de Wernicke-Korsakoff (atteinte du système nerveux central)
  • Perte d’appétit
  • Hypertrophie cardiaque (augmentation du volume du cœur) associée à une accélération du rythme cardiaque (tachycardie)
  • Crampes
  • Graves déficiences cardiaques occasionnant la mort
  • Pertes de mémoire
  • Epuisement extrême

Causes

Nutrition par perfusion non accompagnée d’une supplémentation (ajout de thyamine) entraînant :

  • une baisse de l’appétit
  • des pertes de poids
  • des troubles neurologiques (polynévrite : inflammation des nerfs)
  • des troubles cardiaques
  • des troubles digestifs

Sources

  • La cuticule (enveloppe) des graines de céréales (c’est pour cette raison que le riz décortiqué en contient peu)
  • Le poisson frais
  • Les coquillages
  • Les moules
  • Les crevettes
  • Le porc
  • Les abats (foie, cœur, rognons)
  • La levure de bière
  • Les viandes blanches
  • Les œufs
  • Les légumes verts
  • Les céréales complètes ou enrichies
  • Les germes de blé
  • Les baies
  • Les noisettes
  • Les légumineuses

Hypervitaminose (apport trop important de thyamine)

Aucun commentaire pour "Thyamine"

Commentez l'article "Thyamine"