Tête de méduse : Cause

1

Cause 

La principale cause d'une tête de méduse est la cirrhose de Laennec qui est la plus fréquente des cirrhoses, se caractérisant par la présence de grains à l'intérieur du tissu hépatique (le foie), d'une coloration jaune tirant sur le roux. Au cours de cette affection hépatique (concernant le foie), les patients souffrent parallèlement d'une ascite abondante. L'évolution se fait vers une décrépitude rapide de l'organisme.

 L'ascite se définit comme un épanchement (collection de liquide) constitué de sérosités (partie liquidienne du sang) à l'intérieur de la cavité péritonéale (délimitée par le péritoine). 

Le péritoine est la membrane (séreuse) constituée :

  • D’un feuillet pariétal (au contact de la paroi abdominale) qui est appliqué contre la paroi abdominale et la paroi pelvienne.
  • D’un feuillet viscéral qui recouvre les organes de la cavité abdomino-pelvienne (abdomen et bassin).

 

 

Aucun commentaire pour "Tête de méduse"

Commentez l'article "Tête de méduse"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.