Test de Fagerstrôm

1

Définition 

Depuis 1978 un questionnaire dénommé test de Fagerstrôm permet de mesurer la dépendance à la nicotine.

Généralités 

Cette dépendance est d'autant plus intense que le score est élevé. Questions1. Combien de temps après votre réveil fumez-vous votre première cigarette ? - dans les 5 minutes - de 6 à 30 minutes - de 31 à 60 minutes - après 60 minutes2. Trouvez-vous difficile de ne pas fumer dans les endroits où c'est interdit ? - oui - non 3. A quelle cigarette de la journée vous serait-il le plus difficile de renoncer ? - la première - une autre 4. Combien de cigarettes fumez-vous par jour ? -10 ou moins - 11 à 20 - 21 à30 - 31 ou plus 5. Fumez-vous à un rythme plus soutenu le matin que l'après-midi ? - oui - non 6. Fumez-vous lorsque vous êtes si malade que vous devez rester au lit presque toute la journée ? - oui - non RésultatUn score de 0 à 2 traduit une dépendance pharmacologique très faible ou faible, le patient peut donc s'arrêter de fumer sans ressentir le besoin de substitut nicotinique.Dans les cas où il redoute cet arrêt, il doit prendre conseil auprès du corps médical.Un score de 3 à 4 indique une dépendance encore relativement faible.Un score de 5 à 6 traduit une dépendance pharmacologique moyenne.Grâce à l'utilisation de substituts nicotiniques il est possible d'augmenter ses chances de réussite. En prenant conseil auprès du corps médical un traitement adapté favorisera le sevrage tabagique.Un score de 7 à 10 traduit une dépendance pharmacologique forte ou très forte. Dans ce cas l'utilisation de substituts contenant de la nicotine est recommandée. Il permettra d'aider le patient à surmonter la dépendance au tabac. Ce traitement doit se faire sur ordonnance et conseil médical (consultation spécialisée d'aide au sevrage tabagique).

Aucun commentaire pour "Test de Fagerstrôm "

Commentez l'article "Test de Fagerstrôm "

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.