Temps de prothrombine

1

Définition 

Le temps de prothrombine mesure le temps de coagulation du plasma sanguin au sein de l’organisme.

 

Généralités 

Le temps de prothrombine est le temps que met le plasma sanguin (partie liquidienne du sang) à coaguler, quand on le met en présence d’un extrait de tissu humain, animal ou synthétique appelé thromboplastine, cytozyme, ou thrombokinase : il s’agit d’un ensemble d’enzymes nécessaires à la coagulation du sang et permettant de transformer la prothrombine en thrombine.

Un temps de prothrombine anormal indique un problème de coagulation d’origine soit pathologique, soit thérapeutique. Une atteinte du foie ou un manque de vitamine K peuvent être à l’origine de perturbations du temps de prothrombine.

Le temps de prothrombine sert à surveiller les traitements anticoagulants par les antivitamines K.

Pour surveiller un traitement anticoagulant, il est parfois nécessaire de modifier les doses d’antivitamines K qui sont données au malade, en tenant compte de façon précise des résultats de l’INR (International Normalized Ratio ou Rapport International Normalisé).

 

TECHNIQUE

La mesure du temps de prothrombine se pratique en laboratoire à partir d’un prélèvement de sang du malade. Ce test sert à savoir si le patient présente une tendance à avoir des hémorragies à la suite d’une carence en certains facteurs normalement présents dans le sang :

  • Facteur II
  • Facteur V
  • Facteur VII
  • Facteur X

Ces facteurs interviennent dans un des processus de la coagulation normale du sang (coagulation de la voie extrinsèque).

Le temps de prothrombine, exprimé en secondes, en pourcentage du temps obtenu par rapport à un témoin, a tendance à être abandonné et est indiqué depuis quelques années sous la forme d’un indice INR (International Normalized Ratio ou rapport international normalisé).

 

 

Aucun commentaire pour "Temps de prothrombine"

Commentez l'article "Temps de prothrombine"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.