Technique d'ablation intracardiaque

1

Définition 

La technique d'ablation intracardiaque est un procédé qui permet d'altérer les propriétés électriques d'une zone bien délimitée du myocarde c'est-à-dire du muscle cardiaque en utilisant le courant électrique afin de de traiter certains troubles du rythme cardiaque.

Voir système cardionecteur (système nerveux spécifique du coeur).

La technique d'ablation intracardiaque est employée chez certains patients présentant des troubles du rythme supraventriculaire grave comme une tachycardie venant compliquer un syndrome de Wolff Parkinson White. D'autres patients souffrant de malaise à répétition, de palpitations, bénéficient également de cette technique. Généralement la technique d'ablation intracardiaque est employée quand les médicaments utilisés pour réguler le rythme cardiaque (antiarythmiques) ne sont pas efficaces.
Il s'agit d'une méthode employée, d'ailleurs moins fréquemment, également pour lutter contre certains troubles du rythme ventriculaire comme des tachycardies ventriculaires rebelles et récidivantes.

Le déroulement de la technique d'ablation intracardiaque est le suivante. Il faut d'abord procéder à la neutralisation des propriétés électriques des zones bien délimitées du myocarde en utilisant un cathéter qui est introduit par une veine ou une artère fémorale jusqu'à l'intérieur d'une cavité cardiaque et ceci sous le contrôle radioscopique, sous anesthésie locale. Voir l'image montrant la pénétration d'un cathéter dans l'artère fémorale au niveau de l'aine.

Il faut ensuite effectuer ce que l'on appelle une cartographie endocardique qui permet de repérer très précisément la zone du myocarde à détruire. Ceci est obtenu par détection de l'activité électrique spontanée des cellules du myocarde.
Une fois le repérage effectué la voie de conduction anormale est détruite en appliquant dessus un courant électrique.
Généralement un courant de radiofréquence est utilisé qui détruit la zone pathologique en la chauffant à des températures élevées (de 50 à 75° centigrades). Ce chauffage dure quelques dizaines de secondes.
Moins souvent, et généralement à la suite d'échecs du courant de radiofréquence, les cardiologues utilisent ce qu'on appelle la fulguration consistant à produire un choc électrique de très haute énergie par l'intermédiaire d'un cathéter endocavitaire. Ce choc électrique a lieu sur la zone posant problème (zone pathologique). La technique dite de fulguration est moins précise que la technique du chauffage des cellules myocardiques.

Par la suite les spécialistes procèdent à l'enregistrement de l'activité électrique du myocarde et ils vérifient s'il constate bien la disparition des signaux de la zone pathologique.

Il s'agit d'une intervention nécessitant une hospitalisation dans un centre de cardiologie spécialisée. Cette intervention, très efficace, d'une durée une à cinq heures n'est pas traumatisante à condition d'utiliser le courant de radiofréquence.

 

Forum : discussions concernant "Technique d'ablation intracardiaque"

  • Selon des chercheurs de l'université de Hongkong et de
    l'hôpital Saint-Jude pour enfants, dans le Tennessee, une nouvelle
    souche
    du virus H5N1 hautement pathogène de la grippe aviaire, un sous-type
    baptisé « virus de Fujian », remplace depuis 2005 la plupart des autres
    souches du H5N1...

  • j'ai fait un prelevement vaginal et le resultat m'inquiette
    j'ai leucocytes polynucléaires nombreux
    cellules épithéliales trés nombreux
    levures absence
    trichomonas absence
    examen mycologique
    culture absence de colonies de levures
    absence de germe pathogène
    recherche...

  • Il ya 4 mois j'ai été hospitalisé 17 jours suite à une embolie pulmonaire massive.Depuis que suis rentré mon mollet gauche est enflé ce qui est normal d'après les médecins.Mais la face antérieure s'est progressivement infectée
    (rougeus,peau rêche) ainsi que la face supérieure du pied!! Mon médecin traitant m'...

  • Mon mari souffre d'angines répétitives, une fois tous les 15jours et voir même une fois par semaine. Aucun des médecins n'a poussé les investigations pour savoir l'origine de ce problème. Nous avons insisté pour faire un prélèvement de gorge et cela a été fait. Ci dessous sont les résultats:

    Aspect:...

  • DDB, depuis 3 ans bronches colonisées par le pseudomonas aeruginosa. Au dernier ECBC pas de trace de pseudo mais achromobacter xylosoxidans ssp xylosoxidans. J' ai faxé le résultat à mon pneumo mais étant parti en vacances je n'ai aucune réponse. Mon généraliste voulait me donner des entibio mais j'ai refusé je...

Lancez une discussion sur le forum

Aucun commentaire pour "Technique d'ablation intracardiaque"

Commentez l'article "Technique d'ablation intracardiaque"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.