Syndrome cérébral du lobe temporal

Définition 

Le syndrome cérébral est un ensemble de symptômes dus à une lésion du lobe frontal du cerveau. Le lobe temporal est séparé du lobe frontal et du lobe pariétal, par la scissure de Sylvius (scissure sylvienne). Il repose à l'intérieur de la fosse moyenne du crâne.

 

Anatomie 

Le lobe temporal comprend :

  • L'écorce auditive c'est-à-dire la zone 41 de Brodmann, siège dans la profondeur de la fosse sylvienne, étant donné que les fibres qui proviennent de chaque oreille sont représentées à l'intérieur des deux hémisphères. La destruction de l'écorce de l'audition d'un seul côté, n'entraîne pas de surdité d'un seul côté (surdité unilatérale). Néanmoins, il est possible d'observer une diminution de l'audition des deux côtés. L'irritation de l'écorce auditive, entraîne l'apparition d'hallucinations auditives.
  • L'écorce olfactive est située dans la partie interne du lobe temporal (au niveau du girus uncinatus, et de la circonvolution de l'hippocampe). L'irritation de l'écorce gustative, très proche de l'écorce olfactive, entraîne des hallucinations gustatives quelquefois très pénibles, et susceptibles de constituer une aura sensitive d'une crise d'épilepsie que l'on appelle crise uncinée. Rappelons qu'une aura est une sensation vague, qui précède une crise d'épilepsie.
  • Le centre sensoriel du langage, c'est-à-dire le centre de Wernicke si on procède à des lésions du côté de l'hémisphère qui domine de la partie postéro-supérieure du lobe temporal, c'est-à-dire du gyrus supra marginalis, et du pli courbe, on constate une impossibilité de comprendre le langage entendu alors que l'audition est bonne. On parle d'aphasie sensorielle de Wernicke. Les radiations optiques de Gratiolet, sont susceptibles d'être lésées également ce qui entraîne l'apparition d'une hémianopsie homonyme.

Aucun commentaire pour "Syndrome cérébral du lobe temporal"

Commentez l'article "Syndrome cérébral du lobe temporal"