Succer son pouce après 10 ans

Faut-il s'inquiéter si un enfant continue à sucer son pouce au-delà de six ans? Le fait de sucer son pouce après six ans est-il la traduction d'un trouble psychologique
? Il est nécessaire de faire la différence entre eux les succions par nécessité et les succions par habitude. Le simple fait de changer les sensations à l'intérieur de la bouche en mettant un appareillage par exemple (très simple et complètement invisible) suffit dans la majorité des cas à faire arrêter l'enfant.
Néanmoins, dans quelques cas (environ 5 %) les enfants continuent à sucer leur doigt, quelquefois même après avoir retiré appareillage destiné à empêcher ce geste.

La persistance de la succion alors que l'enfant à un appareillage dans la bouche traduit un malaise.

Quand la succion du pouce est à l'origine de déformation des structures osseuses et des dents, il est nécessaire de mettre en place ce qu'on appelle les postures linguales. En effet, ce n'est pas le fait de mettre la pouce dans la bouche qui déforme celle-ci mais la position de la langue associée à ce geste. Les déformations sont conditionnées par la posture plus ou moins physiologique de la langue. Cela nécessite un interrogatoire de parents et un suivi de l'enfant associé à un appoint psychologique.

Les perturbations de la position de la langue, associées ou pas avec la prise du biberon, peuvent également être l'origine d'une déformation des arcades dentaires qui nécessitera dans certains cas la pose d'un appareillage même sur des dents de lait.

Aucun commentaire pour "Succer son pouce après 10 ans"

Commentez l'article "Succer son pouce après 10 ans"