Serment d'Hippocrate

Définition 

Le serment d'Hippocrate est un texte qui constitue en quelque sorte un code d'honneur de la profession médicale.

Généralités 

Le serment Hippocrate actuel est traité lors de la soutenance de thèse de docteur en médecine par un candidat soumis au bon vouloir de jury dont les individus sont revêtus d'une robe noire tel que le veut la tradition universitaire.

Le texte du serment d'Hippocrate est le suivant :

« Je promets et je jure d'être fidèle aux lois de l'honneur et de la probité dans l'exercice de la médecine. Je donnerai des soins gratuits aux indigents, et n'exigerai jamais un salaire au-dessus de mon travail. Admis dans l'intérieur des maisons, mes yeux ne verront pas ce qui s'y passe, ma langue terra les secrets qui me sont confiés, et mon état ne servira pas à corrompre les moeurs ni à favoriser le crime. Je ne permettrai pas que des considérations de religion, de nation, de race, de parti ou de classe sociale viennent s'interposer entre mon devoir et mon patient. Même sous la menace je n'admettrai pas de faire usage de mes connaissances médicales contre les lois de l'humanité. Respectueux et reconnaissant envers les maîtres, je rendrai à leurs enfants l'instruction que j'ai reçus de leurs pairs. Que les hommes m'accordent leur estime si je suis fidèle à mes promesses. Que je sois couvert d'opprobre et méprisé de mes confrères si j'y manque ».

Les notions de commerce, de secret professionnel, d'interdiction d'exercer la médecine, entre autres sont des allusions à l'éthique professionnelle médicale qui doit être respecté.

Historique 

Celui-ci ait été remanié au cours des siècles pour des raisons évidentes (l'expression à la dévotion de dieu grec ne se fait plus). L'évolution des moeurs et des croyances expliquent également les modifications du texte (l'avortement criminel a été supprimé depuis quelques années maintenant).

Aucun commentaire pour "Serment d'Hippocrate"

Commentez l'article "Serment d'Hippocrate"