Séminome du testicule

Variété de tumeur maligne des testicules survenant essentiellement chez l’homme jeune (30 ans), deuxième cause de mortalité par cancer (après les leucémies) chez les sujets de moins de 50 ans.

Il existe quatre variétés de cancer du testicule :

  • Le séminome (40 % de toutes les tumeurs testiculaires)
  • Le carcinome embryonnaire, appelé également dysembryome (20 % des cancers testiculaires)
  • Le térato-carcinome (30 % des cancers testiculaires)
  • Le chorio-épithélium (résistant à l’utilisation des rayons comme thérapie)

On distingue :

  • Le stade 1 : la tumeur est uniquement localisée dans le scrotum (enveloppe de peau du testicule)
  • Le stade 2a : présence dans l’abdomen de ganglions dont la taille est inférieure à 2 cm
  • Le stade 2b : les ganglions situés dans l’abdomen mesurent de 2 à 5 cm
  • Le stade 2c : les ganglions situés dans l’abdomen sont supérieurs à 5 cm
  • Le stade 3 : il existe des métastases au niveau des poumons ou dans les viscères

 

Symptômes

Masse située à l’intérieur du scrotum, d’un seul côté, déformant celui-ci, et généralement dure et indolore.

Si l’on applique une lumière permettant de voir le testicule par transparence, cette masse apparaît non translucide.

Le diagnostic est effectué à l’aide de échotomographie du testicule.

Les examens de laboratoire recherchent une augmentation des marqueurs tumoraux : l’alpha foetoprotéine, la gonadotrophine, les oestrogènes.

Traitement

Ablation chirurgicale de la tumeur (orchidectomie) et examen pour confirmer la malignité de celle-ci.

La radiothérapie (utilisation de rayons) au niveau de l’abdomen et du thorax (en cas de métastases) s’associe généralement à la chimiothérapie (utilisation de médicaments anticancéreux).

Pronostic

Il dépend du type stade du cancer et des éventuelles métastases (essentiellement au niveau des poumons, avec une image radiologique typique en forme de lâcher de ballons).

La guérison est obtenue dans environ 90 % des cas, mais l’utilisation de médicaments anticancéreux est susceptible de provoquer une stérilité (généralement temporaire, parfois définitive). Le patient devra donc envisager de conserver son sperme avant de débuter le traitement.

 

 

Aucun commentaire pour "Séminome du testicule"

Commentez l'article "Séminome du testicule"