Région antibrachiale postérieure

Définition 

La région antibrachiale postérieure est une zone de l'avant-bras qui est la partie du membre supérieur qui est située entre le coude et le  poignet.

Les pathologies susceptibles de survenir au niveau de l'avant-bras sont (liste non exhaustive) :
La fractures des deux os de l'avant-bras, particulièrement fréquente. Elle est variable selon qu'il s'agisse d'un enfant ou d'un adulte. Ainsi, pour un enfant, la fracture de deux os de l'avant-bras se caractérise par un accollement les extrémités des os fracturés qui restent en contact alors que l'angulation c'est-à-dire l'angle constitué par les deux fragments est relativement importante. Dans ce cas on dit que la fracture est en bois vert. Le traitement consiste à intervenir chirurgicalement, orthopédiquement, et à redresser l'angulation puis à mettre immobilisation en plâtre ou en résine. Cette mobilisation dure six semaines environ.
Chez l'adulte la fracture de l'avant-bras est plus rare que chez l'enfant. Elle se caractérise avant tout par un déplacement relativement importante. Ce type de fracture survient essentiellement chez les individus dont le squelette osseux est fragilisé comme ce qui survient au cours de l'ostéoporose. Le traitement nécessite de pratiquer une ostéosynthèse c'est-à-dire la réunion des fragments osseux en utilisant les pièces de métal ainsi qu'une immobilisation durant un mois.

L'autre partie de l'avant-bras et la région antibrachiale antérieure.

Épidémiologie 

Appelé également antebrachium, l'avant-bras est constitué du radius en dehors et du cubitus en dedans.

Ces deux os sont réunis par le ligament interosseux qui délimite deux régions de l'avant-bras.

La deuxième région de l'avant-bras est la région antibrachiale postérieure.

Celle-ci est constituée de muscles jouant un rôle essentiel en ce qui concerne la flexion (voir une flexion de la main) et l'extension des doigts (cette fois-ci le relèvement de ceux-ci en direction du dos de la main : voir une extension de la main) ainsi que la rotation de la main et les mouvements qui lui permettent de s'écarter de l'axe du corps c'est-à-dire l'abduction ou de s'en rapprocher (l'adduction).

Aucun commentaire pour "Région antibrachiale postérieure"

Commentez l'article "Région antibrachiale postérieure"