Régime dans l’obésité

L’obésité touche environ 25 % de la population et va en augmentant très rapidement. Ce sont essentiellement les femmes qui consultent alors qu'elles ne sont pas plus obèses que les hommes, parfois même moins
Les régimes contre l'obésité doivent être personnalisés : le même régime photocopié à plusieurs exemplaires n’est pas une solution en soi. Enfin, la motivation de la patiente ou du patient doit être prise en considération.

La mise en place d'un régime hypocalorique ne doit pas perturber l'équilibre psycho-affectif et physique de l'obèse. Autrement dit, il faut garder en mémoire que la diminution des apports caloriques instaurée par le médecin est susceptible d’entraîner des carences chez le patient, surtout quand ce régime est suivi de façon prolongée. C'est pour cette raison que les régimes dont la teneur calorique est inférieure à 1000 kcal par jour représentent un réel danger et doivent être déconseillés voire proscrits.
En aucun cas un malade présentant un excès de poids susceptible d'interférer sur sa bonne santé, ne doit commencer un régime sans être suivi de près, éventuellement par un psychologue. En effet, chez certains patients, les régimes hypocaloriques (régimes contenant peu de calories) peuvent être à l’origine d’un état dépressif.
Le but à obtenir est de faire perdre environ une centaine de grammes par jour, avec un maximum de 150 grammes par jour. Pour cela, la ration énergétique doit être diminuée de 400 à 600 kcal au maximum.

Lors d'une première consultation, le médecin doit s'enquérir par un interrogatoire soigneux des habitudes alimentaires de sa patiente ou de son patient, de ses activités professionnelles, de ses loisirs et de son état psychoaffectif.
En plus du régime, il est généralement souhaitable d'avoir une activité physique douce afin de faciliter la perte de poids. Une marche d’une demi-heure quotidienne, ou trois quarts d’heures de bicyclette, ou une heure de ménage intense, ou deux heures de natation par semaine sont conseillées.

Les médicaments susceptibles d’agir sur l’obésité
Il n’existe pas de médicaments pouvant faire perdre du poids.
Actuellement, certaines molécules dont le but est de favoriser une fuite des corps gras contenus dans les selles sont mises à la disposition des patients et des patientes, mais ils sont particulièrement coûteux et risquent en cas d'utilisation trop prolongée ou trop importante, d'entraîner une fuite de vitamines liposolubles (soluble dans les corps gras) entre autres. Il existe une autre catégorie de médicaments qui sont les aliments ballast composés de mucilages et de gels végétaux. Ils permettent de procurer un état de plénitude gastrique (impression d'estomac plein).
Les édulcorants artificiels (possédant un pouvoir sucré sans calories) peuvent éventuellement apporter un petit plus et faciliter la mise en place du régime.

Exemple de régime à 1300 kcal par jour :

Au petit-déjeuner

  • Pain : 35 g

  • Lait entier plus café avec édulcorant : 240 g

  • Beurre:6 grammes
À 10 h
Un yaourt nature

Au déjeuner

  • 50 g de pain avec 10 g de beurre ou 10 g d’huile végétale

  • Un consommé de viande dégraissé (possédant un pouvoir anorexigène : coupant l’appétit)

  • Une portion de viande blanche (environ 100 à 120 g) Ou bien

  • Une tranche de jambon maigre 90 g Ou bien

  • Un poisson maigre 160 g Avec

  • Des légumes (betterave 100g ou carotte 100 g, ou maïs 80 g) Avec

  • Des féculents (100 g de riz ou 100 g de pâtes ou 40 g de légumes secs) Avec

  • Un fruit normalement sucré (pomme, orange, mandarine, etc...) A 16 heures

  • 150 g de lait entier

    Au dîner

  • 30 g de pain avec 5 grammes d’huile ou de beurre Avec

  • 40 g de viande blanche dégraissée Avec

  • Légumes (100 grammes de poireaux ou 50 g de maïs ou 100 g d’endive bouillie) Avec

  • Un fruit peu sucré
Régime à 1500 kcal par jour

Le petit-déjeuner comprendra une quantité plus importante de lait entier (soit 250 g) accompagné d'environ 7 g de beurre et de 60 g de pain.

Au repas de midi les aliments utilisés sont les mêmes que précédemment, mais les quantités sont sensiblement plus élevées. Par exemple, le bouillon de viande (consommé) est donné à volonté.
La viande pourra être un steak (dégraissé et grillé), du foie, du poisson. Leur quantité est d'environ 160 grammes.
Les légumes seront peu sucrés (navet, poireau) et peuvent être pris à raison de 200 g.
Les pommes de terre sont autorisées parmi les féculents, elles seront cuites à l'eau et l'on pourra y rajouter environ 15 g d'huile végétale ou bien 5 g de beurre.
Les fruits sont les mêmes que précédemment, à raison de 200 grammes environ.

Pour le dîner
50 grammes de pain avec 5 grammes d’huile ou de beurre
Un oeuf accompagné de 200 g de légumes peu sucrés, avec 40 g de fromage maigre. Les autres fromages seront donnés à raison de 40 g de camembert 30 g de bleu, 50 g de pâte molle. Le fromage blanc dégraissé peut être mangé à volonté. Un fruit est autorisé, il ne doit pas contenir beaucoup de sucre.

* Les viandes blanches comprennent : le lapin, le veau, la dinde, le poulet.

Aucun commentaire pour "Régime dans l’obésité"

Commentez l'article "Régime dans l’obésité"