Postural (examen du sens)

Définition 

L'examen du sens postural se recherche alors que l'individu a les yeux fermés, soigneusement, ou bien recouvert d'un bandage. Il faut saisir un membre et le bouger lentement dans plusieurs directions. Pour finir le membre est placé dans une certaine position.

Il est alors demandé au sujet de placer l'autre membre dans la même position que le premier. Si l'individu ne parvient pas à faire ceci on peut imaginer que le sens postural est perturbé.

Pour réussir ce test postural il est nécessaire de prendre soin que le membre qui bouge ne touche nulle part afin d'éviter les sensations tactiles.

Il est également possible d'effectuer l'examen différemment. Dans ce cas on demande au sujet d'imiter à l'aide de sa main des mouvements que l'examinateur fait faire à l'autre main, les yeux étant toujours fermés.

On apprécie le mouvement ou le sens kinesthésique grâce au sens postural. L'exploration du sens kinesthésique se fait de la façon suivante. Il est nécessaire de saisir fermement le membre et de le bouger de temps en temps de manière graduelle en demandant au sujet de dire maintenant à chaque fois que l'on commence mouvements. On constate l'apparition d'un défaut important dans ce cas. Si l'on désire mettre en évidence un léger défaut il est nécessaire d'effectuer des déplacements de l'ordre de 3° qui sont normalement perçus.
Le sens musculaire est appelé également fonction kinesthésique. Il s'agit de la sensibilité particulière des muscles, tenant le milieu entre les sensations générales et les sensations spéciales. Le sens musculaire permet d'avoir la notion du mouvement exécuté, de l'effort, de la situation occupée à chaque moment par les membres.

La méthode de garde la Alexander (danoise, 1929) est une technique d'éducation du sens musculaires et kinesthésique, basée sur la perception des surfaces et des objets et sur la suppression des tensions musculaires défavorables.  Elle a pour but d'obtenir une relaxation et la réalisation de mouvements ne présentant plus de contractions inutiles, afin d'obtenir l'eutonie.

Pragmatiquement il faut saisir le gros orteil par les deux bords latéraux afin d'éviter les sensations dues à la pression quand on bouge ou quand on demande au sujet de préciser également le sens du mouvement c'est-à-dire si l'orteil est en extension (droit) ou en flexion (fléchi).

Si un patient ne possède pas de sens postural avec d'autre part une positivité de l'épreuve de Romberg, il est possible que celui-ci souffre d'une atteinte neurologique due au tabès (maladie infectieuse entraînant des lésions neurologiques entre autres). Dans ce cas le patient a tendance à remplacer le défaut du sens postural par la vision c'est-à-dire à rattraper le déficit de posture en se servant de sa vue et en contrôlant les mouvements de ses membres en les regardant. De ce fait les troubles augmentent dans l'obscurité ou quand le patient a les yeux clos.

Aucun commentaire pour "Postural (examen du sens)"

Commentez l'article "Postural (examen du sens)"