Pneumoconiose

Grec : pneumôn, poumon et konis : poussière.
1

Définition 

Une pneumoconiose est une pneumopathie causée par l'inhalation, et la fixation, dans les poumons de diverses poussières minérales, contenues en trop grandes quantités dans l'atmosphère ambiante.​

Historique 

Affection pulmonaire étudiée par Zenker en 1866.

Classification 

On distingue deux variétés de pneumoconioses :

  • Les pneumoconioses fibrogènes comme celles survenant au cours de la silicose, ou de l'asbestose. Au cours de ce type d'affection pulmonaire, il est mis en évidence une diminution de l'élasticité du tissu interstitiel (tissu situé entre les alvéoles pulmonaires) à type de fibrose pulmonaire, correspondant à un développement d'un tissu fibreux, dont l'évolution ne se termine pas à la fin de l'exposition de l'individu aux poussières, mais bien longtemps après.
  • Les pneumoconioses de surcharge au cours desquelles on constate uniquement une accumulation des poussières comme phénomène morbide (liée à la maladie).
  • L'anthracosique appelé également maladie des houilleurs, correspond à la pneumoconiose du charbon (l'anthracose). L'anthracosilicose correspond à une affection pulmonaire, liée à la pénétration et la fixation en trop grande quantité de poussières de charbon mélangées à de la silice. On parle également, de pneumoconiose à poussières mixtes. Un des exemples de pneumoconiose mixte, est celui des prothésistes dentaires. L'asbestose est l'accumulation de poussières d'amiante dans les poumons. La schistose est l'accumulation de poussières de schiste, dans les poumons. Elle est également appelée maladie des ardoisiers. Ce type de pneumoconiose est particulièrement grave, quelquefois, car entraînant une atteinte de la plèvre (membrane de recouvrement et de protection des poumons), et l'apparition de plaques caractéristiques, qui ont tendance à se calcifier, secondairement à faire perdre de la souplesse à la plèvre (durcissement). Certaines pneumoconioses n'entraînent pas de réaction chez les patients (on dit qu'ils sont asymptomatiques). Il s'agit entre autres de la sidérose des soudeurs à l'arc, qui travaillent dans une atmosphère confinée, quand il n'y a pas de système d'aération, ou d'aspiration des fumées. Dans ce cas la radiographie, ne montre qu'un simple tatouage pulmonaire. De nombreuses substances sont susceptibles de s'accumuler au niveau des poumons, et d'entraîner une pneumoconiose. La liste non exhaustive est :
    • Les matières plastiques.
    • Le polyvinyl.
    • Le fer.
    • Le titane.
    • Le quartz.
    • Les fibres de verre.
    • Le talc.

Forum : discussions concernant "Pneumoconiose"

  • ... droite, Omentectomie. Exclusion luminale grélique et colique. Mobilisation du colon droit ; décollement duodeno-colique et gastro-epiploon intéressant le ¾ du grand épiploon ; ligature du ...
  • colique néphritique ... un traitement pour 10 jours et un arrêt de travail pour colique néphitique d'où mes questions suivantes: 2ème question: quelle est la différence entre colique néphritique et pylonéphryte ? et enfin quelles sont les conséquences ...
  • polypose colique ... suis à la recherche d'une définition courte de la polypose colique. attention je suis déja allé sur la page de ce site concernant la ...
  • grossesse et colique hepathique ... mon quatrieme enfant et je souffre depuis quelques jours de colique hepathique j'aurais aimé savoir si sela pouvait avoir des consequences ...
  • nigrose colique ... potassium hier le speciliste ma dis que j'avais une nigrose colique pouvez vous me dire quel traitement actuellement je suis sous entocort ...
Lancez une discussion sur le forum
Autres articles sur le sujet "Pneumoconiose"

Aucun commentaire pour "Pneumoconiose"

Commentez l'article "Pneumoconiose"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.