Placement prolongé (troubles liés à un)

Certains troubles mentaux, touchant essentiellement l’enfant et le vieillard, peuvent être provoqués par un placement prolongé en institution (hôpital, crèche, centre de cure…).

Pour les enfants, il est essentiellement du à la séparation d’avec leur mère.

Pour les vieillards, la cause essentielle est le changement d’environnement et d’habitudes.

Ils se traduisent par :

  • Anorexie (perte de l’appétit)
  • Tristesse
  • Insomnie
  • Agitation
  • Grande fatigue (asthénie)
  • Retard de croissance
  • Difficultés scolaires

Chez l’enfant, l’hospitalisme, appelé également arriération affective, favorise l’apparition de névroses (affection nerveuse se traduisant par des conflits psychiques et des troubles du comportement, mais altérant peu la personnalité du sujet) et de psychoses (maladie mentale dont le sujet n’est pas conscient et qui se caractérise par la perte du contact avec le réel, associée à une altération de la personnalité).

Chez la personne âgée, ces troubles mentaux sont également appelés syndrome de glissement.

 11

Forum : discussions concernant "Placement prolongé (troubles liés à un)"

  • ... suis renseigné sur internet où j'ai lu des articles sur la colique spermatique. Cela pourrait me correspondre, j'ai 20ans et n'ai pas eu de ...
  • ... j'ai des rapports sexuels fréquents, ce qui excluerait la colique spermatique. De plus les examens de l'urgentiste et du radiologue auraient ...
  • ... douleur qui me semble la plus proche de ce que j'ai est la colique spermatique, une congestion de l'épididyme, car ma douleur est minime, et ...
Lancez une discussion sur le forum

Aucun commentaire pour "Placement prolongé (troubles liés à un)"

Commentez l'article "Placement prolongé (troubles liés à un)"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.