Pincement de l'articulation au cours de l'arthrose

Le pincement de l'articulation semble être le meilleur moyen pour suivre l'évolution des lésions touchant les articulations.

La vitesse du pincement articulaire s'étudie à l'aide de radiographies standards et varie énormément d'un individu à l'autre. Cette vitesse est de l'ordre de 0,20 à 0,40 mm par an avec des extrêmes de 0,2 mm. Bien entendu, ceci en dehors des lésions destructives massives (coxarthrose destructive rapide) qui représentent environ 5 à 10 % des coxarthroses et qui se caractérise par une vitesse de pincement au minimum de 2 mm par an.

Cette méthode, entre autres, a permis de mettre en avant certains processus à l'origine de la survenue de l'arthrose. Il s'agit essentiellement :

D'un excès de poids
Des microtraumatismes à répétition
Des facteurs mécaniques
Des facteurs nutritionnels
Des facteurs héréditaires

Aucun commentaire pour "Pincement de l'articulation au cours de l'arthrose"

Commentez l'article "Pincement de l'articulation au cours de l'arthrose"