Parkinson et pesticides

1

Définition 

Plusieurs enquêtes épidémiologiques, dont les résultats sont quelquefois contradictoires, ont fini par conclure à l'augmentation du nombre de maladies de Parkinson dans les régions très industrialisées, surtout quand il s'agit des industries chimiques dans les régions où l'agriculture est intensive et emploi est très intense en insecticides, en herbicides et en pesticides.

L'augmentation du nombre de maladies de Parkinson dans ces régions c'est-à-dire la prévalence de la maladie de Parkinson s'explique par la consommation d'eau provenant des puits de ces régions industrialisées. En effet, les eaux sont particulièrement concentrées en toxique. Les les eaux de puis proviennent des eaux de ruissellement et les analyses de ces eaux n'ont pas permis d'identifier avec précision un produit toxique en particulier.

Les autres facteurs environnementaux comme les virus, les troubles immunitaires et les traumatismes crâniens, au sens large, ne sont pas responsables avec certitude pour augmenter la prévalence de la maladie de Parkinson.

Aucun commentaire pour "Parkinson et pesticides"

Commentez l'article "Parkinson et pesticides"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.