Papavérine

1

Définition 

La papavérine est un médicament qui est dérivé de l'opium (voir opioide) et qui possède des propriétés permettant de combattre les spasmes (antispasmodiques).

La papavérine est une molécule (médicament) vasodilatatrice autrement dit dont les capacités permettent de dilater, d'agrandir le calibre des vaisseaux et ceci en relâchant les fibres musculaires lisses qui entrent dans la composition des vaisseaux sanguins et des organes creux comme les bronches ou les intestins. Ceci survient essentiellement quand ces organes sont contractés. (voir l'anatomie d'une artère)

La papavérine est indiquée pour traiter les déficiences intellectuelles d'origine vasculaire concernant essentiellement le sujet âgé. La papavérine est également employée dans certaines affections otorhinolaryngologique (concernant l'oreille) et ophtalmologiques (concernant l’œil).
En neurologie, après la survenue d'un accident vasculaire cérébral de type ischémique, c'est-à-dire se caractérisant par une diminution de l'apport sanguin au niveau du cerveau, la papavérine est indiquée également.
En cas d'artériopathie aboutissant à un apport insuffisant de sang des membres inférieurs, en cas de spasmes de l'appareil digestif (vésicule biliaire) ou de l'appareil urinaire, ce médicament est conseillée.
En dehors des indications précédemment cités, la papavérine peut éventuellement être administrée en injections à l'intérieur du pénis, plus précisément dans le corps caverneux, lentement, pour tenter de traiter l'impuissance. Il est nécessaire de savoir que le traitement à long terme concernant l'injection de papavérine à l'intérieur du corps caverneux est susceptible d'aboutir à une arythmie (troubles du rythme) cardiaque surtout si l'administration est trop rapide. Ce type de traitement peut également entraîner l'apparition de lésions locales comme une fibrose c'est-à-dire une perte d'élasticité du tissu composant le pénis, voire un priapisme c'est-à-dire une érection prolongée.
 

Forum : discussions concernant "Papavérine "

  • ... Problème de douleurs oesophagiennes à déglutition ... en Octobre 2013 suite à des douleurs oesophagiennes à la déglutition. Une bio a été effectuée . Résultat : pas de métaplasie ...
  • Gonflement du cou, pbm déglutition, quasi nausée, mal de tête... ... du cou, de part et d'autre de la glotte, des problèmes de déglutition, une espèce de nausée sans véritable vomissement, "comme quand ...
  • troubles de déglutition ... Manel , qui presente depuis sa naissance des troubles de la déglutition . Le poids de ma fille à la naissance etait de 3.950 Kg et à ...
  • ... Finalement, je réalise que j'ai une enflure qui gêne ma déglutition. Je la sent comme juste avant le larynx...vous savez, le "trou" ... une petite enflure. Avec le temps, ça gêne un p'tit peu déglutition, mais, je poursuis mon travail. Mais plus le temps avance, plus ma ...
  • ... me fait une anesthésie locale au fond à droite, ma déglutition se retrouve instantanément bloquée pendant le plusieurs minutes. ... présente t il un risque réel ou est il bien certain que la déglutition se remettra en place systématiquement après que l'effet de ...
Lancez une discussion sur le forum
Autres articles sur le sujet "Papavérine "

Aucun commentaire pour "Papavérine "

Commentez l'article "Papavérine "

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.