Obésité douloureuse

Appelée également adiposis dolorosaou maladie de Dercum.

Elle se caractérise par des dépôts graisseux à limite nette, douloureux, disposés sur les membres et le tronc.

Ce type d’obésité est caractérisé par :

  • Fréquence plus importante pour les femmes que pour les hommes (30 pour 1)
  • Problèmes psychiques (instabilité émotionnelle, démence)
  • Asthénie (fatigue importante) des muscles

  • Début des troubles le plus souvent après la ménopause
  • Fréquence des cas familiaux (la transmission de cette maladie se ferait suivant un mode dominant – il suffit qu’1 des 2 parents soit porteur du gène défaillant pour que ses enfants développent la maladie)
  • Une évolution défavorable.

Les zones les plus fréquemment atteintes sont les régions situées à proximité des articulations et plus particulièrement les genoux. La taille des dépôts graisseux varie de ½ cm à 6 cm.

Cette maladie serait en rapport avec un dérèglement endocrinien (dérèglement hormonal), mais aucun moyen moderne d’exploration n’a permis d’apporter de preuves formelles.

On rencontre parfois des troubles hormonaux (touchant la thyroïde ou l’hypophyse) associés à la maladie de Dercum.

Aucun commentaire pour "Obésité douloureuse"

Commentez l'article "Obésité douloureuse"