Morts par accident de la circulation

Le nombre exact de morts par accident de la circulation est évalué à plus de 400 000 dans le monde. A ceux-ci, il faut rajouter 12 000 000 de blessés connaître le nombre de victimes de la route.

En France, en 1980, le nombre de tués était de 12 000 et de et celui de blessés de 333 000 environ.
En 1989, les chiffres étaient de 10 500 tués et de 236 000 blessés, dont 55 000 grièvement.
Les accidents de la circulation font en France environ 30 morts et 750 blessés par jour.
Le coût social de ces accidents s’élève à plus de 100 milliards de francs, soit 2 000 francs par habitant.
Le nombre de blessés sur la route, chaque année, en Europe, est de 1 700 000 . Parmi ceux-ci, 150 000 seront handicapés pour la vie.

Le nombre d’accidents n’a cessé d’augmenter dans les années 80, puis a sensiblement diminué ensuite. Les accidents de la circulation sont responsables de 2% des décès, en sachant que la part est beaucoup plus importante chez les jeunes de 15 à 24 ans.
Pour 100 000 véhicules en circulation, on comptait 48 tués en France. La même année, le nombre de tués pour 100 000 habitants était de 19,4 en France, 19,5 en Belgique, 19,6 en Espagne.

Cause des accidents de la circulation

  • La route : les courbes, pentes, la visibilité, le revêtement, l’éclairage. La conduite de nuit est trois fois plus dangereuse que de jour.

  • L’état du véhicule : pneus, freins, amortisseurs, …

  • Le conducteur : jeune âge, vitesse, incivisme, erreurs de jugement, maladresses, inconscience du danger, distraction, stress, mauvaise vision, hésitation, désir inconscient de se détruire, alcoolisme, toxicomanie, somnifères, anxiolytiques, antidépresseurs et autres médicaments.

  • La loi : nécessité de la remise en question des articles 319 et 320 du Code pénal.

Aucun commentaire pour "Morts par accident de la circulation"

Commentez l'article "Morts par accident de la circulation"