Médecine interne

Définition 

Véritable spécialiste de la médecine générale, s'intéressant à l'ensemble des pathologies, la médecine interne est une spécialité médicale à part, exercée avant tout à l'hôpital. Il existe néanmoins quelques cabinets privés peu nombreux. La médecine en général, pratiquée par le médecin, est la science des maladies et l'art d'apporter des soins et éventuellement de guérir. Le médecin de médecine interne quant à lui est une personne possédant un titre et un diplôme de docteur en médecine spécialisée reconnu par l'état.

Généralités 

Si la médecine générale est pratiquée par l'omnipraticien ou médecin généraliste qui consacre son activité à l'ensemble des malades et des maladies sans restriction et sans spécificité, le médecin interniste prend en charge un grand nombre de malades présentant des symptômes, mais n'appartenant pas à une spécialité spécifique. C'est le cas entre autres de certaines pathologies n'entrant pas dans le cadre d'une spécialité à part entière : les maladies que l'on appelle systémiques. Ainsi les patients atteints par la maladie de Gougerot-Sjögren sont soignés par le médecin interniste. C'est également le cas pour d'autres malades tels que ceux souffrant de connectivites (lupus érythémateux disséminé entre autres) et de maladies immunitaires de façon générale. Cette spécialité étant très proche de la médecine générale, ce sont les services de médecine interne qui ont en charge la formation des futurs médecins généralistes appelés également omnipraticiens.

Aucun commentaire pour "Médecine interne"

Commentez l'article "Médecine interne"