Maladie de Crohn (anatomopathologie)

Définition 

L'anatomopathologie de la maladie de Crohn, c'est-à-dire en quelque sorte son processus, concerne la partie terminale de l'iléon dans un cas sur deux aboutissant à ce que l'on appelle vinyliques établir une inflammation de cette partie de l'intestin. Voir l'anatomie du tube digestif.

L'iléocolite c'est-à-dire l'extension de cette maladie vers le côlon est également fréquente (voir iléite).

Chez certains patients on constate une atteinte isolée du côlon que l'on appelle colite granulomateuse mais plus rare que les deux précédentes.

L'anus n'est pas épargné et le grêle, sous la forme de jéjunoiléite est exceptionnelle mais quand elle survient est grave.

Initialement il s'agit d'une maladie qui se caractérise par de petites ulcérations c'est-à-dire de petites plaies de la muqueuse autrement dit de la couche de cellules qui tapissent l'intérieur de l'intestin.

Ensuite survient une inflammation qui s'étend aux ganglions lymphatiques.
Dès cet instant la paroi de l'intestin est pénétrée par une variété de globules blancs que l'on appelle des lymphocytes et des plasmocytes qui viennent infiltrer toute l'épaisseur aboutissant à ce que les spécialistes en gastroentérologue c'est-à-dire les médecins du tube digestif appellent des lésions transmurales.

Les autres lésions que l'on peut observer au cours de la maladie de Crohn sont les suivantes. Si l'on pouvait procéder à un prélèvement de l'intestin concerné par cette pathologie gastro-intestinale il serait possible de voir des lésions de la sous muqueuse c'est-à-dire la couche de cellules situées sous la muqueuse. On constaterait des formations granulomateuses  pour les spécialistes non caséeuses contenant des cellules géantes multinucléées  à type de granulome tuberculoïde.

Plus tard, à une phase avancée il serait possible d'observer des ulcérations et des fistules profondes c'est-à-dire des communications voir des sténoses à cause de cicatrices et enfin un épaississement du mésentere.

Au cours de la maladie de Crohn toutes les couches constituant la paroi de l'intestin sont concernées. Ceci permet de différencier cette pathologie avec la rectocolite ulcéro hémorragique qui se caractérise par l'apparition de lésions bien limitées à la muqueuse c'est-à-dire uniquement à la couche de cellules qui tapissent l'intérieur de l'intestin et à la sous muqueuse dont nous venons de parler.
D'autre part on ne constate pas de formationsgranulomateuses au cours de la rectocolite ulcéro hémorragique.

Aucun commentaire pour "Maladie de Crohn (anatomopathologie)"

Commentez l'article "Maladie de Crohn (anatomopathologie)"